SPARTACUS

16 juillet 2019

INFOBREF N°526-vague de licenciements

 

INFOBREF N°526

vague de licenciements comme toujours avant et pendant les vacances

 Le CICE, un cadeau pour les actionnaires

Licenciements à Conforama. L’État offre 50 millions aux actionnaires

Alors que Conforama a un trou de 6 milliards dans sa comptabilité, le groupe a annoncé 1900 licenciements en France. L’État avait pourtant versé 50 millions dans le cadre du CICE, sensé soutenir l’emploi. Comme annoncé le CICE ne sert qu’à remplir les poches des actionnaires.

Plus de 800 licenciements à Arjowiggins, un ouvrier se suicide

Les Goodyear, symboles de la lutte contre les licenciements et la ...

 

Fusion Fiat-Renault : Vers des plans de licenciements massifs

Licenciements, convocations : Amazon traque ses salariés solidaires …

Pierre Janovic

La direction de l'usine PSA de Mulhouse supprime 1.000 emplois a la fin de 2019 ✓ 2019-avril

Auchan a decide de vendre 21 hypermarches qui sont dficitaires et l'avenir de 750 salaries est sérieusement compromis ✓ 2019-avril

Les sucreries de Toury et de Bourdon vont fermer leurs portes et 150 ouvriers iront chez Pole Emploi et 150 autres qui vont les rejoindre, un total de 300. Deux sucrerie de plus !!! Et cela juste quelques semaines apres que Südzucker - Saint Louis ait ferme 2 de ses sucreries sur 4, la c'est Cristal Union France qui s'y met. ✓ 2019-avril

3M va licencier 2.000 salaries dans le monde en 2019 en raison du ralentissement global ✓ 2019-avril

Centrica Gaz UK, 406 ouvriers jetes a la rue ✓ 2019-avril

Interserve UK, societe qui "outsource" pour les entreprises va licencier 300 personnes de plus après les 1100 salaries de 2018 ✓ 2019-avril

Goldman Sachs US vire 98 banquiers de haut niveau de plus ✓ 2019-avril

La Silicon Valley a vu 1.000 licenciements en juste 7 jours !!! (SAP, Oracle America, PayPal, Instacart and Thin Film Electronics are among the technology companies that have alerted the state�s Employment Development Department of their intentions to reduce staffing levels, via San Jose Mercury News) ✓ 2019-avril

Intel a jete 200 IT managers, la compagnie delocalise ses services informatiques en... Israel. En 2016 plus de 12.000 salaries ont ete vires ✓ 2019-avril



Jones Energy US a fait faillite avec 1 milliard de dollars de dette et a demande le chapitre 11 ✓ 2019-avril

Silver Star US, un des plus grands vendeurs de Mercedes aux US a vire 62 salaries en raison du ralentissement ✓ 2019-avril

Harte Hanks, specialiste des offres marketing pour les entreprises, a jete a la rue 70 personnes en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

Jama Software (logiciels d'analyse de risque et developpement) a licencie 17 programmeurs en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

Ethan Allen US, specialiste du bois, a remercie 325 ouvriers en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

Promedica US a vire 100 medicaux et admins ✓ 2019-avril

Eagle Picher, batteries pour satellites et autres produits high tech a licencie 40 ingenieurs d'un coup ✓ 2019-avril

MetlIfe France licencie: "Metlife France c'est celui qui a rachete les filiales europeenne de AIG lors du scandale financier de 2008. Aujourd'hui Metlife nous annonce une PSE de 14 salaries cadres en France et ne prevoit que le minimum conventionnel pour leur depart alors que les resultats sont excellents. Radio moquette dans l'entreprise: Metlife prevoit un demenagement qui pourrait faire partir volontairement encore quelques collegues de quoi alleger le prochain PSE qui devrait toucher beaucoup plus de salaries" ✓ 2019-avril

L'horlogerie Espace Temps de Nevers ferme definitivement, ouverte pourtant depuis 1995. C'est la seconde bijouterie qui ferme dans la rue commercante ✓ 2019-avril

Les ruptures conventionnelles en 2018 ont ete de 437.700 en France, soit une hausse de 3,9?% par rapport a 2017... ✓ 2019-avril

Aux US, entre le 1er janvier 2019 et ce 18 avril tres precisement 5.994 magasins ont ferme mettant a la rue environ 60.000 personnes ✓ 2019-avril

La chaine C & A va fermer 14 magasins en France et au moins 120 salaries iront chez Pole Emploi ✓ 2019-avril

British Gas licencie 4000 salaries apres les 500 du mois dernier !!!! ✓ 2019-avril



Barclays Bank UK licencie a nouveau: cette fois 460 banquiers DE PLUS !!! ✓ 2019-avril

JPI Media, l'un des plus grands medias anglais avez des dizaines de magazines et quotidiens jette a la rue 70 journalistes ✓ 2019-avril

Grupo Antolin UK, intereurs auto, ferme son usine delocalisee deja en Hongrie (100 ouvriers a la rue) pour la delocaliser cette fois au Mexique, en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

Le celebre Sea World de San Diego va licencier 400 salaries minimum en raison de la baisse de frequentation ✓ 2019-avril

Calsonic Kansei UK to axe 95 jobs amid drop in sales ✓ 2019-avril

GlaxoSmithKline UK prepare un nouveau licenciement de 40 personnes ✓ 2019-avril

General Electric Digital a jete a la rue 172 ingenieurs et programmeurs et supprime son departement Web Internet of things ✓ 2019-avril

Le gouvernement US licencie 190 chargés de la sécurité nucléaire et du nettoyage des dechets toxiques !!! ✓ 2019-avril

Phunware, spécialiste des développement d'applications pour mobiles a vire 23 programmeurs en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

Arconic, acier, titanium, etc., a jeté a la rue 100 techniciens en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

FuelCell Energy US a licencie 135 ingenieurs en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-avril

AAR, réparations d'avions, 80 ingénieurs et meccanos vires ✓ 2019-avril

Fermeture de l'usine picarde de Banania "ils nous ont jete comme des chiens lundi 15 avril dans la matinee" 40 ouvriers chez Pole Emploi ✓ 2019-avril

Otima France a Fougeres, pres de Rennes, a ete mis en redressement judiciaire au tribunal du commerce de Rennes et 195 personnes ne savent pas trop ce qu'elles vont devenir ✓ 2019-avril

En France, 40 PME font faillite chaque jour parce que leurs factures ne sont pas payées en temps et en heure, ce qui vous donne 200 salaries minimum qui s'inscrivent chaque jour chez Pole Emploi (FranceTV) ✓ 2019-avril

Proximus Telecom Belgique jette a la rue 1.900 salaries !!! ✓ 2019-avril



Lowes US jette a la rue 219 salaries ✓ 2019-avril

Perdue Farms a licencie 118 salaries ✓ 2019-avril

Gilead Sciences Biotech s'est debarasse de 150 ingenieurs ✓ 2019-avril

Owens dans l'Illinois, fabriquant de verre, prepare 400 licenciements ✓ 2019-avril

Kohler Company US jette a la rue 223 salaries ✓ 2019-avril

Fluor Idaho US, nettoyage environemments, se debarasse de 190 salaries ✓ 2019-avril

La ville de Houston continue a licencier en masse, cette fois 47 fonctionnaires municpaux ✓ 2019-avril

Concentrix US, le centre d'appels a jete a la rue 785 salaries ✓ 2019-avril

Beachcomber Resorts et Pier Sixty-Six ont licencie 300 personnes ✓ 2019-avril

La chaine anglaise Debenhams est en faillite et 25.000 salaries se demandent ce qu'ils vont devenir ✓ 2019-avril

En Belgique, plus de 2.000 salaries ont ete licencies collectivement depuis janvier 2019 ✓ 2019-avril

D'un collaborateur des Pages Jaunes France "'il y a 9 ans je traitais parmi mes clients 1 cessation d activite par semaine. Aujourd'hui c'est entre 5 et 6 cessations par jour" ✓ 2019-avril

Luxfer France près de Clermont-Ferrand, bouteilles de gaz a haute pression depuis 70 ans, jette a la rue tous ses 136 salaries, ferme et délocalise ✓ 2019-avril

Bebe Confort France a Cholet vire 126 salaries !!! ✓ 2019-avril

Bayer licencie 4.500 salaries en Allemange et 12.000 dans le reste du monde. C'est a ça que servent les fusions... ✓ 2019-avril

Societe Generale France vire 700 salaries en France et 1600 au total dans le monde... La SG est bien en faillite... ✓ 2019-avril

Les licenciements ont progresse de 35,6% en 2019 aux US , le pire depuis... 2009, selon CNBC ✓ 2019-avril

La banque allemande NordLB vire 2.250 banquiers... ✓ 2019-avril

Via Buisinessbourse: "Le plein emploi aux USA, c'est pres de 102 millions d'Americains (population 320m) qui pourraient travailler mais qui ne travaillaient pas au 31 mars 2019" ✓ 2019-avril

Plan de depart a la Caisse des Depots et Consignations pour une centaine de personnes !!! Du jamais vu a la CDC ✓ 2019-avril

Lettre des employes de IQVIA: "Nous, les 176 salariés d'IQVIA France victimes de la course au profit sans fin du système boursier. Aujourd'hui, comme hier, notre société continue d'externaliser nos emplois, en Europe et à l'étranger. Nous, qui subissons aujourd'hui un 5e plan social, annoncé sans ménagement, sans perspective de retrouver un emploi ... Comment une société qui réalise 10 milliards d'euros de CA, qui bénéficie de 600.000 euros de CICE par an, peut-elle supprimer ses effectifs sans rendre des comptes? Dans une Europe que l'on nous présente comme "protectrice", comment nos emplois peuvent-ils être transférés en Espagne et au Portugal, quand ils ne sont pas délocalisés à Manille ou en Inde? Un Français installé aux Etats-Unis, Ari Bousbib, PDG d'IQVIA, peut-il continuer de toucher 38 millions de dollars de rémunération en jouant nos vies à la bourse? Il vous appartient d'agir, Monsieur le Président Macron" ✓ 2019-avril

Goodyear-Dunlop Allemagne: les usines de Hanau et Fulda vont jeter a la rue 1.100 ouvriers en 2019. CETTE INFORMATION VOUS MONTRE LE RALENTISSEMENT GLOBAL EN EUROPE... ✓ 2019-avril

Nomura Holdings Europe va licencier 100 banquiers (a Londres, Paris, Francfort, etc.) ✓ 2019-avril

British Telecom mobiles prépare un nouveau licenciement d'au moins 2.000 salaries ✓ 2019-avril

Sony Mobiles (telephones pportables) va jeter a la rue 50% de ses employes soit 2000 personnes sur 4000 !!!! ✓ 2019-avril

Citrix a procède a des licenciements sauvages et non déclarés de ses cadres supérieurs dans la Silicon Valley ✓ 2019-avril

La chaine de pharmacies anglaises Boots avec ses 2.475 pharmacies a decide de fermer toutes celles qui ne dégagent pas de bénéfices et va licencier 350 cadres superieurs de son QG ✓ 2019-avril

Essar Oil UK qui raffine pour Shell va fermer et 184 ouvriers iront chez John Emploi ✓ 2019-avril

British Gas (comme GDF) va licencier 500 salaries en Angleterre !!! ✓ 2019-avril



L'agence de pub Bartle Bogle Hegarty de Londres qui emploie presque 500 personnes a decide de licencier 10% du personnel en raison des baisses de budgets de ses clients ✓ 2019-avril

PayPal a licencie 380 salaries en raison de la baisse de l'utilisation liee a la baisse des ventes sur Ebay et ailleurs sur le Web ✓ 2019-avril

DataXU, specialiste du ciblage publicitaire via le bigdata, a jete a la rue 30 salaries en raison de la baisse massive des budgets ✓ 2019-avril

SAP continue ses licenciements: 450 ingenieurs DE PLUS aux US ✓ 2019-avril

La ville de Houston, Texas, obligee de licencier 44 fonctionnaires dont des pompiers par manque d'impots et taxes suffisants ✓ 2019-avril

Moteurs Mack: 700 ouvriers en chomage temporaire ✓ 2019-avril

Wells Fargo a vire 200 banquiers de plus ✓ 2019-avril

Fifth Third Bank s'est deleste de 87 salaries ✓ 2019-avril

Societe Generale France jette a la rue 800 banquiers: 600 dans sa Banque de financement et d'investissement (BFI) a Paris et 200 autres en poste a l'international ✓ 2019-avril

Secteur BTP en Belgique: 1148 faillites en 2018 avec au moins 11.000 chomeurs ✓ 2019-avril

Vanparys Belgique, fabriquant de dragees de 1889, a fait faillite avec 35 salaries. Declaration du PDG Thibaut Van Hovell: "J'ai perdu 6 ans de ma vie et 5 millions d'euros" ✓ 2019-avril

Chambre de Commerce de Paris; 350 suppressions de postes sur 3.360, mais d'autres annonces pourraient suivre ✓ 2019-avril

(Suite) Victoria Secrets ferme 53 magasins de PLUS aux US ✓ 2019-avril

La chaine americaine Bed, Bath and Beyond a licencie 150 salaries ✓ 2019-avril



Ditech Financial se debarasse de 210 salaries ✓ 2019-avril

Verizon mobile US ferme son centre d'appels et 133 salaries sont jetes a la rue auxquels il faut ajouter les 260 ingenieurs de Verizon Wireless ✓ 2019-avril

Fifth Third Bank de Chicago a jete a la rue 500 banquiers ✓ 2019-avril

National Express Transit US (transports et logisitique) 102 chauffeurs et logisticiens ✓ 2019-avril

CSX Corp (transports et logisitique) 53 chauffeurs et logisticiens ✓ 2019-avril

Legacy Measurement Solutions se separe de 60 salaries ✓ 2019-avril

Faurecia a licencie 118 ouvriers de son usine de Cottondale ✓ 2019-avril

Concentrix (suite) 318 personnes de plus aux US ✓ 2019-avril

National Grid US (energie) a brutalement limoge 190 cadres superieurs aux salaires (trop) eleves ✓ 2019-avril

Lowes USA a vire 207 salaries DE PLUS ✓ 2019-avril

Caterpillar US a jete a la rue 118 salaries DE PLUS ✓ 2019-avril

L'usine Flint Group US d'Elizabethtown (automobile) a jete a la rue 81 ouvriers a la rue DE PLUS ✓ 2019-avril

Leadec Corp (automobile) 40 ingenieurs jetes a la rue ✓ 2019-avril

Felchar Manufacturing US (automobile) a licencie 144 salaries de PLUS ✓ 2019-avril

Hahnemann University Hospital US se separe de 175 medecins, infirmiers et admins ✓ 2019-avril

Windsor Regional Hospital Canada jette a la rue 80 salaries ✓ 2019-avril

Clover Health idem: 140 personnes ✓ 2019-avril

BrightSpring Health Services idem: 200 personnes ✓ 2019-avril

Abbvie Pharmacy US: 178 pharmaciens ✓ 2019-avril

Avella Specialty Pharmacy, chaine de pharmacies, a licencie 161 pharmaciens ✓ 2019-avril

Fermeture de l'hypermarche Casino a Agen et de la derniere station service de centre ville d'Agen egalement ✓ 2019-avril

LiDL Grece ferme ses 14 supermarches et licencie 900 salaries ✓ 2019-avril

France Televisions prepare un plan de licenciement de 800 a 1000 salaries ✓ 2019-avril

L'AFP va licencier 95 journalistes dans un plan de sauvegarde de l'emploi ✓ 2019-avril

Le journal l'Humanite va licencier 50 personnes sous differentes formes ✓ 2019-avril

Un elevage de chiens a fait faillite en Mayenne et 300 chiots sont vendus aux encheres en Mayenne, du jamais vu ✓ 2019-avril

CoolCat Belgique cette fois, fait faillite avec 17 magasins de vetements et 163 personnes iront chez Belge Emploi la chaine possède 17 magasins en Belgique: Liege, Charleroi, Bruxelles, La Louviere, Nivelles, Mons... ✓ 2019-avril

Lipton Unilever Belgique ferme son usine de thé et 126 salaries iront chez Belge Emploi ✓ 2019-mars

Opel, filiale de PSA, veut supprimer entre 350 et 400 emplois sur les 1.200 de son usine a Vienne en Autriche ✓ 2019-mars

WOW Airlines, la compagnie islandaise a fait faillite avec 1.000 salaries... A rajouter a Germania Airlines, AirBerlin, etc., etc. ✓ 2019-mars

La fabrication des voitures SMART en Moselle sera transferee en Chine d'ici 3 ans. Les ouvriers dans l'incertitude la plus totale... ✓ 2019-mars

JP Morgan Bank UK vire 300 banquiers en Angleterre apres en avoir vire 400 aux US en octobre 2018... Mais les traders de la JPM vous disent que les marches vont rebondir LoL ✓ 2019-mars

Carrefour France prepare un licenciement de 1500 salaries.... ✓ 2019-mars

EA, les logiciels, licencie 350 programmeurs !!! ✓ 2019-mars

New Look France vient d'etre mis en redressement avec 370 salaries qui ont desormais un pied chez Pole Emploi ✓ 2019-mars

CoolCat Hollande avec 80 magasins et 1.450 salaries vient de faire faillite... Les 17 magasins en France, Luxembourg et Belgique ne sont pas (encore) concernes ✓ 2019-mars

Ikea France licencie 50 personnes pour la premiere fois de son histoire ✓ 2019-mars

Fermeture de l'usine Luxfer à Gerzat près de Clermond-Ferrand alors qu'elle fabrique des bouteilles de gaz depuis 70 ans: 136 salaries ont mis un pied chez Pôle Emploi ✓ 2019-mars

Wedgwood la célèbre compagnie anglaise de prorcelaines fondée en 1759 vire 30% de ses 440 employés soit 132 ouvriers hautement qualifiés !!! ✓ 2019-mars

Ford Allemagne: 5000 ouvriers de plus sont virés !!! ✓ 2019-mars

Vodafone Italie jette à la rue 1130 salaries ✓ 2019-mars



Rathbone Training UK a viré 300 profs ✓ 2019-mars

AXA UK jette à la rue 106 assurerus de plus... ✓ 2019-mars

Nested UK, le web marketing en ligne, a jeté à la rue 20% de ses salariés (15 personnes) soi-disant à cause du Brexit, qui est devenu LE prétexte bidon pour purger les effectifs ✓ 2019-mars

Instacart, l'autre spécialiste US de la livraison d'épicerie à domicile a viré 60 salariés ✓ 2019-mars

Vodafone NZ a proposé à 2.000 de ses salariés des primes pour partir d'eux-même ✓ 2019-mars

Bomabrdier UK se débarasse de 100 ingénieurs de plus à Belfast ✓ 2019-mars

Ageas UK, centre d'appels et réponse clients pour multinationale, ferme brutalement et jette à la rue 388 salariés... ✓ 2019-mars

Invesco, la multinationale de gestion de fonds, a jeté à la rue 850 salariés !!! ✓ 2019-mars

Correction: Macron ferme des dizaines de centres d'impôts dans toute la France Toulouse, Orleans, Montpellier, plus de 20.000 emplois supprimes depuis 2008 et en 2019, ce seront 2.130 emplois qui vont disparaître. Bravo Macron. ✓ 2019-mars

Pier Imports a sabré 20 cadres dirigeants dans son QG américain ✓ 2019-mars

Periscope, rien ne va plus pour la firme dont tout le mone a parlé voici 3 ans, et que tout le monde a oublié: 3% de tous les salariés ✓ 2019-mars

Bird US a licencié 40 salariés pour baisse des ventes ✓ 2019-mars



Canon, la multinationale a jeté à la rue 60 de ses cadres supérieurs américains pour manque de résultats et baisses des ventes ✓ 2019-mars

La célèbre firme californienne de vins et fruits Vincent B. Zaninovich & Sons a viré subitement 500 salariés ✓ 2019-mars

Groupon continue sa descente aux enfers: 20 personnes de plus jetées à la rue ✓ 2019-mars

Aetna la compagnie d'assurances a jeté à la rue 106 salariés de plus ✓ 2019-mars

Parsec Inc, la compagnie de chemis de fer americano-canadienne, a viré 50 salariés en raison de la baisse des volumes de transport industriel ✓ 2019-mars

The Penny Hoarder, le site spécialisé dans les coupons rabais et les procès en groupe obligé de virer 45 salariés... ✓ 2019-mars

Bithumb, spécialisé dans les cryptomonnaies, a jeté à la rue 150 programmeurs... ✓ 2019-mars

Kingfisher va fermer 15 magasins Castorama entre 2019 et 2021, une centaine de salaries ont pris une option Pole Emploi ✓ 2019-mars

L'auto-ecole Cap Conduite de Dunkerque est en liquidation judiciaire et les inscrits perdent leur argent sans parler des moniteurs au chomage ✓ 2019-mars

L'entreprise de cosmétique Lasco France a Saint-Lo (Manche) est en redressement et 10 salaries ont un pied chez Pole Emploi ✓ 2019-mars

BNP Paribas Fortis Belgique supprime 2.200 emplois et 267 agences sur 678 entre maintenant et 2022. La meme chose va se passer en France... ✓ 2019-mars

Zodio Belgique, marque specialisee dans l'ameublement de la maison et la decoration ferme son magasin de 2500m2 de Neuville moins de 2 ans apres son ouverture... Au moins 15 personnes iront chez Belge Emploi ✓ 2019-mars

Ford Allemagne vire 5.000 ouvriers y compis les interimaires ✓ 2019-mars

Wiko France, les telephones mobiles, a ouvert un plan de depart pour 200 salaries ✓ 2019-mars

Goldman Sachs, rien ne va plus, se sépare de 65 banquiers de plus ✓ 2019-mars

Ford USA jette à la rue 1.000 ouvriers de plus ✓ 2019-mars

Tesla de sé débarasse de 100 personnes dans son service DRH ✓ 2019-mars

Lapeer Industries US, industrie militaire jette à la rue 160 salariés ✓ 2019-mars

Macy's se sépare de 57 personnes de plus dans son service informatique ✓ 2019-mars

Fifth Third Bank jette à la rue 30 banquiers DE PLUS ✓ 2019-mars

Yodle, le célèbre site de publicité sur sites internet, jette à la rue 150 personnes ✓ 2019-mars

Blue Cross Blue Shield assureurs se sépare de 40 personnes de plus ✓ 2019-mars

Serta Simmons US les matelas, vire 160 salariés ✓ 2019-mars

Nissan US se sépare de 381 ouvriers ✓ 2019-mars

Remington, les pistolets, jette à la rue 68 salariés de plus ✓ 2019-mars

Rite Aid, le site pour les médicaments, jette à la rue 400 cadres !! ✓ 2019-mars

University of Texas se sépare de 65 profs et admins ✓ 2019-mars

Nest Call Centers Irlande licencie 300 télémarketeurs ✓ 2019-mars

Genworth Financial jette à la rue 80 banquiers ✓ 2019-mars

La Poste supprime 9 guichetiers a Agen et Villeneuve sur Lot. De notre lecteur: "Les banksters et leur novlangue, des mots et encore et toujours plus de maux pour les travailleurs: "positions de travail supprimées" il y a des baffes qui se perdent... Ce n'est pas grand chose à l'échelle de la France, 9 guichetiers pour un département mais pour un département rural voire très rural comme le Lot-et-Garonne c'est dramatique. C'est la fermeture de fait du dernier point de vie du bourg. Cependant, dans la liste des communes visées, il y a aussi des communes péri-urbaines de la première couronne autour d'Agen et même plusieurs bureaux de poste d'Agen qui sont concernés" ✓ 2019-mars

La prochaine étape sur le secteur c'est la disparition des DAB et des bureaux de Poste" ✓ 2019-mars

VW (suite) le premier programme prévoyait 21.000 suppressions de postes d'ici 2020, et la direction en a rajoute entre 5.000 et 7.000, postes qui partent a la retraite et ne seront pas remplaces, total 26.000 ✓ 2019-mars

Baxter France: le laboratoire va virer 88 salaries ✓ 2019-mars

Fonderie du Poitou France (suite) cette fois ce sont 800 ouvriers qui iront chez Pole Emploi si un autre repreneur ne se manifeste pas !!! ✓ 2019-mars

Vodafone Italie va supprimer 16% de ses effectifs en Italie soit 1.130 personnes (Vodafone a deja vire 1.200 personnes en Espagne voir la page licenciements ) ✓ 2019-mars

INSOLITE: A Nice, une responsable de Pole Emploi s'est versee pendant 4 ans des indemnites de chomage !!!! Lire ici La Provence pour le croire... Au moins, elle a ete prevoyante, elle a pris 150.000 euros !!! Le tribunal ne lui a donne que 2 ans avec sursis !! Dingue ! Merci a Mme Rio ✓ 2019-mars

Le fabricant de dentelles Noyon pres de Calais va licencier 64 ouvrieres ✓ 2019-mars

MISE A JOUR: Charlotte Russe ferme TOUS ses magasins aux US, soit 500 boutiques, mettant au chomage plus de 3.000 salaries ✓ 2019-mars

Imprimerie Loire Offset Titoulet pres de St Etienne: 133 ouviers sur le carreau... les salaries bloquent l'entreprise ✓ 2019-mars

La chaine canadienne Future Shop a soudain ferme TOUS ses 66 magasins samedi et va fermer les 65 autres vendredi prochain: 1.500 personnes a la rue ✓ 2019-mars

Au tour de Sanofi de supprimer 232 visiteurs medicaux en mars 2019 qui viennent s'ajouter aux 750 suppressions de decembre 2018 ✓ 2019-mars

Pierre Fabre supprime 81 visiteurs medicaux ✓ 2019-mars

Conduit Global UK, spécialiste des supports via cloud a viré 110 salariés ✓ 2019-mars

Ocwen Financial Bank, spécialisé dans l'immobilier aux US, va jeter à la rue 2.000 salariés !!! ✓ 2019-mars

Omniplex World Services, protection armée via gardes du corps, activité d'espionnage et para militaires se sépare de 344 gorilles ✓ 2019-mars

Lionsgate, le studio, jette à la rue 20 salariés ✓ 2019-mars

Mise à jour: les logiciels de jeux Blizzard porte le nombre de programmeurs virés à 200 ✓ 2019-mars

Rexall Sundown, les vitamines BCEF, Omega3, etc., a jeté à la rue 250 salariés en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-mars

Voxpro's; un des leaders du suppport client et technique vire 240 salariés ✓ 2019-mars

Microsoft US a jeté à la rue 200 commerciaux DE PLUS ! ✓ 2019-mars

La ville de Houston a jeté à la rue... 400 pompiers en raison de la baisse des rentrées des taxes et impôts ✓ 2019-mars

Devon Energy vire 200 salariés DE PLUS ✓ 2019-mars

Ohio Valley Medical, 70 médecins et infirmers ✓ 2019-mars

Post Acute Medical se sépare de 220 médecins, infirmiers et admins ✓ 2019-mars

Stage Stores US va fermer entre 40 et 60 magasins !!! ✓ 2019-mars

Amazon ferme ses 87 magasins "Pop-Up" !!! Plus de 250 salaries a la rue ✓ 2019-mars

Family Dollar US (genre tout a 1 dollar) a decide de fermer 400 magasins d'un coup !!!! 2.300 salaries a la rue ✓ 2019-mars

Abercrombie & Fitch, le tres ennuyeux fabriquant de tshirts ferme 40 de ses magasins et 150 salaries seront a la rue ✓ 2019-mars

(suite) Victoria Secrets a commence la liquidation de 53 magasins de lingerie partout dans le monde ✓ 2019-mars

Ascena US (la célèbre marque Ann Taylor + Loft et Lane Bryant) qui a deja ferme 1400 boutiques, va fermer 250 boutiques de plus en 2019, soit 2.000 salaries a la rue ✓ 2019-mars

LCL Banque, filiale du Crédit Agricole, va fermer 110 agences d'ici 2021 ✓ 2019-mars

US Job Cut Announcements Rise 117% to the Highest Level That We Have Seen In More Than 3 Years (les licenciements aux US ont augmente de 117% au plus haut niveau jamais vu depuis 3 ans) ✓ 2019-mars

Schroder Investement Management Luxembourg jette a la rue une partie de ses financiers... ✓ 2019-mars

Schaeffler , le fabricant allemand de roulements, se restructure et se déleste de 900 emplois ✓ 2019-mars

General Motors (suite, deja donne) a commence a fermer ses 5 usines, et 14.000 ouvriers ne savent pas comment ils vont survivre ✓ 2019-mars

Macron compte diminuer de 1,2 milliard d'euros la masse salariale des hopitaux, soit la suppression de 30.000 infirmieres ✓ 2019-mars

En juste 10 ans, 20.000 visiteurs medicaux francais ont ete envoyes chez Pole Emploi ✓ 2019-mars

Schneider Electric ferme son usine americaine, 231 ouvriers a la rue ✓ 2019-mars

Tesla a vire 81 ouvriers de plus de son usine fabriquant le dernier modele ✓ 2019-mars

Post Acute Medical US: 220 medecins, infirmiers et admins a la rue ✓ 2019-mars

Mr. Bricolage va tirer un trait sur 65 magasins de son reseau constitue de 764, parce qu'ils ne rapportent rien - le personnel est dans l'inconnu le plus total et 600 ont un pied chez Pole Emploi ✓ 2019-mars

Deutsche Bank Belgique vire 50 banquiers de plus... ✓ 2019-mars

La Banque Laurentienne vire 350 banquiers canadiens ✓ 2019-mars



Conforama France va supprimer entre 1500 et 2000 emplois environ en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-mars

Reuters France vire 30% de ses journalistes, soit 23 personnes !!!! ✓ 2019-mars

La Belgique a battu un record: 900 faillites rien que pour le mois de fevrier ✓ 2019-mars

Le studio Bellevue game studio ArenaNet (Guild Wars) vire 143 programmeurs ✓ 2019-mars

Au cours de ces 2 derniers jours, 465 grands magasins ont fermé aux US en raison de la recession, la liste ci-dessous ✓ 2019-mars

BNP Fortis Belgique vire 2500 banquiers DE PLUS... ✓ 2019-mars

Amaryllis France à Mouscron vire 14 personnes ✓ 2019-mars

UTC France (ex-Ciat, solutions thermiques) envoie 18 personnes chez Pole Emploi ✓ 2019-mars

Telecom Italia a viré 4.300 ingénieurs et admins ✓ 2019-mars

Heineken, les bières, se sépare de 11.400 ouvriers !!! rien qu'aux US où les gens ne peuvent même plus se permettre de se payer une bière après le travail... Le pire est que ce n'est pas la première série de licenciements depuis 10 ans!!! ✓ 2019-mars

Duke Energy, l'un des grands de l'énergie américaine a viré 1.900 salariés !!!! ✓ 2019-mars

Foot Locker US ferme 165 boutiques et se sépare de 1.200 salariés ✓ 2019-mars

Southeastern Grocers la chaîne d'épicerie ferme 22 magasins et jette à la rue 250 salariés ✓ 2019-mars

Matthews International Corp. plans to close its Richmond Casket Plant ✓ 2019-mars

Masonite Danemark a fermé son usine et jeté 110 ouvriers à la rue ✓ 2019-mars

La chaîne de vêtements GAP va fermer 230 magasins et se séparer de 3.000 salariés entre 2019 et 2022 ✓ 2019-mars

JC Penney la méga chaîne américaine va fermer 27 magasins de plus et jeter à la rue plus de 200 salariés ✓ 2019-mars

Victoria Secrets a commencé le massacre: 53 boutiques vont être fermées et 300 salariés envoyés chez John Emploi ✓ 2019-mars

KeyCorp Bank ferme 16 agences ✓ 2019-mars

La banque RBS anglaise va licencier ses 10.000 informaticiens !!! ✓ 2019-mars

Bakkavor UK licencie 160 personnes ✓ 2019-mars



E.L.F. Beauty la chaîne de maquillage et parfums ferme TOUS ses 22 magasins ✓ 2019-mars

Charlotte Russe (suite) a coupé la tête de 162 cadres dirigeants sans son QG de San Francisco ✓ 2019-mars

Alleson Athletic US ferme et 129 ouvriers sont à la rue Lost ✓ 2019-mars

Saks 5th Avenue, la célèbre chaîne de magasins grand luxe ferme ses 20 centres ! Plus de 1000 salariés à la rue ✓ 2019-mars

AT&T va fermer ses trois grands centres d'appels: 600 personnes à la rue ✓ 2019-mars

Apple a commencé a fermer des boutiques aux US !!! Deux rien qu'au Texas, rien ne va plus même chez la pomme, au moins 80 salariés à la rue ✓ 2019-mars

Toujours chez Apple, cette fois c'est son département voiture autonome qui a licencié 190 ingénieurs de plus ✓ 2019-mars

Dormakaba USA Inc a fermé son usine de montage de pièces et 103 ouvriers ont été licenciés ✓ 2019-mars

Bayer a fermé son centre de logistique américain ✓ 2019-mars

WeWork, le leader du co-working a viré 300 salariés sur ses 10.000 dans le monde ✓ 2019-mars

Encana US a jeté à la rue 274 salariés rien qu'à Houston ✓ 2019-mars

Western Illinois University a licencié 132 profs et admins ✓ 2019-mars

Goodyear continue à virer aux US, cette fois 60 ouvriers de plus en raison du ralentissement brutal de l'économie ✓ 2019-mars

Dallas Morning News le célèbre quotidien a jeté à la rue 190 journalistes et admins ✓ 2019-mars

Tesla licencie de plus en plus, cette fois 400 salariés attendent leur lettre ✓ 2019-mars

Agility Marketing a viré 124 personnes ✓ 2019-mars



Rackspace Hosting Inc a licencié 200 salariés ✓ 2019-mars

High-end fabric designer in Hauppauge - 83 ✓ 2019-mars

DePauw University jette à la rue 71 profs et admins ✓ 2019-mars

Chrysler a licencié 1371 ouvriers de son usine de Belvidere ✓ 2019-mars

Macy's a sabré la tête de 10 cadres supérieurs dans son QG américain ✓ 2019-mars

Under Armour Rialto: 111 personnes licenciées ✓ 2019-mars

24-7 Intouch Inc a viré 203 salariés ✓ 2019-mars

Titan Mining le géant de la mine s'est séparé de 109 mineurs ✓ 2019-mars

Plastic Omnium US jette à la rue 350 ouvriers ✓ 2019-mars

North - 150 ? ✓ 2019-mars

Jack Cooper Transport Co. Inc a jeté à la rue 425 chauffeurs en raison du ralentissement brutal de l'économie ✓ 2019-mars

Dakkota Integrated Systems a viré 106 ingénieurs ✓ 2019-mars

Nationwide Insurance a viré 191 assureurs ✓ 2019-mars

Liberty Mutual a viré 136 assureurs ✓ 2019-mars

Carrefour Italie licencie 590 personnes en raison d'une baisse de ses ventes ✓ 2019-fevrier

Les meubles Ménard pres de Dinan ferment définitivementet 50 ouvriers iront fabriquer des bureaux chez Pole Emploi ✓ 2019-fevrier

DDB France avec ses deux salles So Sport près de Saint-Lô a été placée en liquidation judiciaire lundi 18 février 2019.✓ 2019-fevrier

La Societe Generale va licencier entre 1000 et 2000 salaries en France. Annoncé la veille des departs en vacances, claire volonté de passer sous les radars des medias publics ✓ 2019-fevrier

Lloyds Bank is cutting 270 MORE jobs in England (pas besoin de traduction) ✓ 2019-fevrier

La sucrerie de Cagny (plus d'infos par rapport a la premiere plus bas dans la liste), pres de Caen va fermer et les agriculteurs locaux sont desempares car cela met 500 emplois/personnes directs et indirects au chomage puisque 1.200 agriculteurs travaillent directement avec elle ✓ 2019-fevrier

Intertoys Belgique et Hollande avec 400 grands magasins de jouets a dépose le bilan: 3.000 salaries vont etre remercies ✓ 2019-fevrier

Altifort a renonce a reprendre l'acierie (coorection) Ascoval de Strasbourg: 281 salaries tout de suite sur la sellette ✓ 2019-fevrier

Toupargel France, le livreur de surgeles est en sauvegarde

BrightHouse will close down 30 shops as 350 jobs axed in UK (pas besoin de traduction) ✓ 2019-fevrier

ABM Aviation at Atlanta Airport a licencié brutalement 1.000 salariés à l'aéroport !!!! ✓ 2019-fevrier

Nationwide Insurance US, l'assureur jette à la rue 191 salariés ✓ 2019-fevrier

Liberty Mutual jette à la rue 136 assureurs de plus ✓ 2019-fevrier

Carrefour Italie licencie 590 personnes en raison d'une baisse de ses ventes ✓ 2019-fevrier

Les meubles Ménard pres de Dinan ferment définitivementet 50 ouvriers iront fabriquer des bureaux chez Pole Emploi ✓ 2019-fevrier

DDB France avec ses deux salles So Sport près de Saint-Lô a été placée en liquidation judiciaire lundi 18 février 2019.✓ 2019-fevrier

La Societe Generale va licencier entre 1000 et 2000 salaries en France. Annoncé la veille des departs en vacances, claire volonté de passer sous les radars des medias publics ✓ 2019-fevrier

Lloyds Bank is cutting 270 MORE jobs in England (pas besoin de traduction) ✓ 2019-fevrier

La sucrerie de Cagny (plus d'infos par rapport a la premiere plus bas dans la liste), pres de Caen va fermer et les agriculteurs locaux sont desempares car cela met 500 emplois/personnes directs et indirects au chomage puisque 1.200 agriculteurs travaillent directement avec elle ✓ 2019-fevrier

Intertoys Belgique et Hollande avec 400 grands magasins de jouets a dépose le bilan: 3.000 salaries vont etre remercies ✓ 2019-fevrier

Altifort a renonce a reprendre l'acierie (coorection) Ascoval de Strasbourg: 281 salaries tout de suite sur la sellette ✓ 2019-fevrier

Toupargel France, le livreur de surgeles est en sauvegarde

BrightHouse will close down 30 shops as 350 jobs axed in UK (pas besoin de traduction) ✓ 2019-fevrier

ABM Aviation at Atlanta Airport a licencié brutalement 1.000 salariés à l'aéroport !!!! ✓ 2019-fevrier

Nationwide Insurance US, l'assureur jette à la rue 191 salariés ✓ 2019-fevrier

Liberty Mutual jette à la rue 136 assureurs de plus ✓ 2019-fevrier

Leadec Corp. le groupe allemand licencie 63 salariés de sa filiale US ✓ 2019-fevrier

KGP Telecommunications US se sépare de 300 ingénieurs ✓ 2019-fevrier

Dakkota Integrated Systems, sièges et intérieurs automobiles, vire 106 ouvriers ✓ 2019-fevrier

Masonite US, bois, vire 35 cadres de son QG ✓ 2019-fevrier

Nitro Games Finlande vire un tiers de ses programmeurs, soit 30 personnes ✓ 2019-fevrier

La celebre chaine de restaurants japonais moyen luxe Ikinari Steaks de NY ferme brutalement 9 restaurants sur 11 !!! ✓ 2019-fevrier

La folie liberale en action: "Meme la Roumanie est devenue trop chere: le fabricant suisse de chaussures Rieker quitte la Roumanie pour cause des salaires trop eleves. Incroyable mais vrai ! Direction la Macedoine ? le Turkmenistan ? on ne sait pas mais 700 personnes perdent leur emploi" ✓ 2019-fevrier

Patisserie Valerie UK, la celebre chaine avec 200 boutiques a fait faillite et 3000 personnes iront chez John Emploi ✓ 2019-fevrier

Le gouvernement anglais pense que 23.000 magasins DE PLUS fermeront en 2019, supprimant 175.000 emplois ✓ 2019-fevrier

HMV UK la celebre chaine anglaise (genre Fnac) est en redressement: 125 magasins pourraient etre fermes et 2200 salaries a la rue... ✓ 2019-fevrier

La chaine de boutiques OddBins anglaise pense fermer et jeter a la rue 500 salaries de ses 100 magasins ✓ 2019-fevrier

Marks & Spencer UK ferme 17 grands magasin de plus !!! ✓ 2019-fevrier

Tesco UK pense virer 15.000 personnes de plus ✓ 2019-fevrier

Le commerce de detail anglais a licencie 70.000 salaries dans la derniere semaine de decembre 2018 - ✓ 2019-fevrier

Npower Energy UK jette 900 personnes à la rue ✓ 2019-fevrier

Grève chez Pierre Fabre à Castres et 81 licenciements. Plan social à minima. ✓ 2019-fevrier

New Era New York, casquettes baseball, 200 ouvriers en raison des baisses des ventes ✓ 2019-fevrier

Teleflex Medical anesthesie 59 scientifiques medicaux ✓ 2019-fevrier20

En failllite: Koch, Neff & Volckmar GmbH (KNV) est le plus grand grossiste en livres du monde germanophone. Il existe depuis 1829. En 2016, le chiffre d'affaires consolidé s'est élevé à 546,5 millions d'euros et 95% des livres en librairie proviennent de KNV! ✓ 2019-fevrier

Johnson & Johnson Actelion vire 100 personnes, dont 70 en Suisse et 35 en France ✓ 2019-fevrier

Next Games (le jeu Walking Dead) a programmé 26 personnes à aller mourir chez Rennes Emploi Finlande ✓ 2019-fevrier

DeutscheBank vire 1350 banquiers DE PLUS dans son QG allemand... ✓ 2019-fevrier

Honda ferme son usine de Swinton: 3500 ouvriers seront à la rue ✓ 2019-fevrier

Orange France: "La direction vient de lancer un nouveau « Programme de Transformation du Groupe Orange ». Dont une des priorités est claire : « Une structure simple et légère au service des opérations et d'une exécution plus rapide ». Avec un objectif précédemment annoncé de 18.000 salarié-es non-remplacé-es de 2018 à 2022" ✓ 2019-fevrier

Payless Shoes FERME SES 2100 BOUTIQUES AUX US, PLUS DE 10.000 SALARIES A LA RUE ✓ 2019-fevrier

SAP logiciel vire 4000 programmeurs DE PLUS !!!! ✓ 2019-fevrier

Belgique Loisirs vire 39 personnes ✓ 2019-fevrier

Usine Munters Belgique, systèmes de déshumidification, à Dison, la maison-mère suédoise a décidé de fermer purement et simplement le site, 216 ouvriers à la rue ✓ 2019-fevrier

EBay à San Francisco a viré 250 ingénieurs ✓ 2019-fevrier

Lexmark US a jeté à la rue 1.000 ingénieurs ✓ 2019-fevrier



Lacoste Espagne a viré 100 personnes de son usine qui emploie 436 salariés en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-fevrier

Ikea va licencier 7500 salariés dans le monde entre 2019 et 2020 ✓ 2019-fevrier

Toshiba va virer 7000 salariés pour parer à la baisse des ventes ✓ 2019-fevrier

Victoria Secrets, la chaîne de lingerie, a fait faillite.... En cours de développement, mais au moins 2000 salariés prendront la porte ✓ 2019-fevrier

Eram, les chaussures, va fermer 96 magasins Texto et Heyraud et 274 salariés ont déjà un pied chez Pôle Emploi ✓ 2019-fevrier

Thomson-Reuters UK, agence de presse va jeter à la rue 3200 journalistes de plus entre 2019 et 2020 ✓ 2019-fevrier

Sanofi France a viré 500 salariés de plus fin décembre 2018 pour passer sous les radars ✓ 2019-fevrier



Spectrum Blue Ash Call Center, le centre d'appels américain jette à la rue 135 salariés et l'autre centre d'appel, GC Services Knoxville Call Center vire 90 salariés en raison de la baisse constante des opérations marketing ✓ 2019-fevrier

Rumeurs de nouveaux licenciements (j'en suis au moins au 4e en 10 ans) au sein du QG d'Ebay en raison de la baisse du chiffre réalisé à travers le monde ✓ 2019-fevrier

Molina Healthcare Inc jette à la rue 170 admins et médicaux ✓ 2019-fevrier

Pepsi Cola va fermer 2 usines US de boissons et licencier plusieurs centaines d'ouvriers ✓ 2019-fevrier

La chaîne US de boutiques Shopko Stores jette à la rue 578 salariés ✓ 2019-fevrier

Activision Blizzard recommence sa liste: 775 programmeurs jetés à la rue ✓ 2019-fevrier

McCann Worldgroup le fabriquant de frites surgelés prépare une centaine de licenciements ✓ 2019-fevrier

Goodyear Tire aux US fa fermer une usine ou bien virer la moitié des ouvriers en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-fevrier

Acelity Health Care jette à la rue 265 admins et médecins ✓ 2019-fevrier

GateHouse Media (agence de presse digitale) vire 60 journalistes ✓ 2019-fevrier

Kinetic Concepts Medical vire 65 ingénieurs ✓ 2019-fevrier

Integrated Manufacturing Assembly, automobile, vire 175 salariés de son centre de Detroit ✓ 2019-fevrier

KCI USA, Averritt Express et Kellogg virent à eux trois 240 salariés en raison de la baisse des ventes ✓ 2019-fevrier

Le groupe danois de services ISS, nettoyage d'entreprises, veut supprimer 100.000 emplois dans 13 pays ✓ 2019-fevrier

L'Orange Bleue (Fit for Shape) à Roubaix, salle de sports, a fait faillite ✓ 2019-fevrier

Le Hedge Fund Balyasny a viré 20% de ses banquiers financiers soit 125 personnes ✓ 2019-fevrier

Verizon USA a jeté à la rue 10.000 ingénieurs et admins !!!!! DE PLUS !!!! ✓ 2019-fevrier

Ford Sarrelouis veut supprimer 1600 emplois en 2019 !! ✓ 2019-fevrier

Proximus Belgique, l'opérateur mobile va se séparer de 1900 collaborateurs. ✓ 2019-fevrier

Lagoon France, le plus gros concessionnaire Bénéteau a été mis en redressement judiciaire ✓ 2019-fevrier

Le groupe Chemins d'Océans, plus gros concessionnaire du groupe Bénéteau en France, a été placé en redressement judiciaire ✓ 2019-fevrier

Ryanair Hollande vire 120 salariés pour.... mauvais résultats à l'aéroport d'Eindhoven ✓ 2019-fevrier

Top-Toy Scandinavie qui possède la chaîne de boutiques Cousin BR et Toys R Us in the Nordic a fait faillite en raison de la crise qui touche tous les pays du nord de l'Europe ✓ 2019-fevrier

VW a jeté à la rue 7000 ouvriers ✓ 2019-fevrier

Les sucreries de Tereos France d'Escaudoeuvres et de Lillers sont trop polluantes et doivent fermer à cause des nouveaux réglements, du coup 450 personnes ont un pied chez Pôle Emploi ✓ 2019-fevrier

Boehringer a annoncé une réorganisation en France se traduisant par la supression de 327 postes ✓ 2019-fevrier

Bombardier a viré 5000 salariés DE PLUS en décembre 2018 ✓ 2019-fevrier

HM 2e mondial du prêt-à-porter a fermé ses Weekday et Monki ainsi que sa marque bas prix Cheap Monday, et 300 salariés ont pris la porte ✓ 2019-fevrier

El Banco Santander:prepara el despido de 3.000 empleados de sucursales en Espana !! (pas besoin de traduction) ✓ 2019-fevrier

Saint Louis Sucre France a annoncé la fermeture de ses sites d'Eppeville (Somme) avec 132 salariés, et celui de Cagny (Calvados) avec 85 personnes ✓ 2019-fevrier

Usine Ford France de Blanquefort jette à la rue 850 ouvriers ✓ 2019-janvier

Trois autres imprimeries en France du groupe Arjowiggins ferment: au total 950 ouvriers direct chez Pôle Emploi, à ajouter aux 240 de Arjowiggins Security ✓ 2019-janvier

Gymboree US ferme 749 magasins, 5.000 salariés à la rue ✓ 2019-janvier

Shopko US ferme 253 magasins, 1500 salariés à la rue ✓ 2019-janvier

Charlotte Russe US ferme 94 magasins mettant 500 salariés à la rue ✓ 2019-janvier

En juste 6 semaines de 2018, exactement 2187 magasins US ont fermé envoyant plus de 15.000 personnes au chômage ✓ 2019-janvier

En 2018, exactement 5524 magasins ont fermé aux Etats-Unis mettant au chômage plus de 40.000 salariés, sans parler de l'impact chez les fournisseurs ✓ 2019-janvier

En 2017, ce furent 8139 magasins qui ont fermé aux US, mettant 65.000 salariés à la rue ✓ 2019-janvier

Rumeur de fermeture de Fareva France à Romainville qui sous-traite pour Sanofi 55 personnes à la rue ✓ 2019-janvier

Nestlé Purina France dans la Somme a viré 47 salariés ✓ 2019-janvier

FoxTv racheté par Disney envisage de jeter à la rue 10.000 salariés ✓ 2019-janvier

TunisAir en faillite jette à la rue 1146 pilotes, hôtesses et pos ✓ 2019-janvier

Sural Canada, produits laminés, envoie 100 personnes chez Caribou Emplois ✓ 2019-janvier

La Fonderie du Poitou Fonte -FPF- (blocs-moteurs) en redressement judiciaire à Ingrandes-sur-Vienne (Vienne), et 400 salariés ont pris une option chez Pôle Emploi ✓ 2019-janvier

Ibiden France a confirmé avec 320 salariés la fermeture de l'usine de filtres à particules pour véhicules diesel située à Courtenay (Loiret) ✓ 2019-janvier

Nicolas Industries, Yonne, qui fabrique des camions pour transporter, entre autres, les lanceurs Ariane 5 est au bord du gouffre et supprime 72 emplois sur 113. La production est transférée vers l'Allemagne et l'Inde. Les Allemands frappent fort... La PME ne peut même plus répondre à une commande de l'Arabie Saoudite ✓ 2019-janvier

Lima, la startup francaise ferme ses portes, 60 personnes chez Pole Emploi et laisse 80.000 d'utilisateurs sans rien ✓ 2019-janvier

Le jeu Call of Duty de Activision-Blizzard fonctionne bien, mais la firme a choisi de jeter à la rue 800 programmeurs! ✓ 2019-janvier

AXA XL va jeter à la rue 700 salariés ✓ 2019-janvier

US Bank jette à la rue 40 banquiers de plus ✓ 2019-janvier

Rockland Trust, l'établissement financier licencie 80 salariés ✓ 2019-janvier

Old National Bancorp se sépare de 83 banquiers de plus ✓ 2019-janvier

Julius Baer va licencier environ 70 banquiers aux US ✓ 2019-janvier

La SNCF a annoncé en toute discrétion (le 19 décembre, juste avant noël) la suppression de 2086 postes pour 2019, après 2.000 postes supprimés en 2018 et 2000 autres en 2017 soit 6086 en tout. Les syndicats ont donné leur feu vert ✓ 2019-janvier

Avon va licencier 10% de son personnel dans le monde, soit 500 à 600 salariés ✓ 2019-janvier

L'industrie des médias américains a viré 1000 journalistes et admins en février comme par exemple le site Buzzfeed qui a remercié 250 journalistes ou Vice Media qui continue à licencier ✓ 2019-janvier

ATT prépare un nouveau licenciement d'environ 800 ingénieurs ✓ 2019-janvier

Western Sugar Cooperative, vente de sucre, 100 ouvriers à la rue ✓ 2019-janvier

UBS supprime le bonus à 10.000 de ses traders et banquiers.... Ca va très très mal ✓ 2019-janvier

PSA ferme le site historique de Peugeot à Hérimoncourt près de Sochaux et 200 salariés ont pris une option pour Pôle Emploi ✓ 2019-janvier

Le Centre Hospitalier du Cotentin supprime 190 postes ✓ 2019-janvier

Germania Airlines, la compagnie bas coût allemande fondée en 1978 a fait faillite, et 300 pilotes, pos et hôtesses iront chez Deutschland Emploi ✓ 2019-janvier

BNP Fortis Belgique licencie 200 cadres supérieurs et ferme 50 agences, soit 300 salariés qui prendront la porte ✓ 2019-janvier

Les 450 magasins Micromania de France menacés de fermeture, 1000 salariés iront chez Pôle Emploi ✓ 2019-janvier

Elivia (ex Socopa viandes) dans les Vosges, 81 salariés iront chez Pôle Emploi ✓ 2019-janvier

Arjowiggins Security France imprimerie 240 salariés ✓ 2019-janvier

Pacific General Electricity (l'EDF californien) s'est mis en faillite avec 20.000 salariés en raison des incendies de 2018 et 2017 ✓ 2019-janvier

Sensee France jette a la rue 20 personnes ✓ 2019-janvier

La chaîne NewLook Belgique va déposer le bilan et 110 salariés iront chez Belge Emploi ✓ 2019-janvier

NLMK Belgique à Clabecq jette à la rue 290 ouvriers ✓ 2019-janvier

SKTB Aluminium de Gorcy en France a jeté à la rue 22 salariés ✓ 2018-decembre

TE Connectivity à Allonnes: le propriétaire américain a annoncé il y a quinze jours la délocalisation des activités en Pologne, occasionnant la suppression de 140 emplois sur les 160 que compte le site. notamment en rappelant que l'entreprise avait reçu des aides financières publiques en 2008 (700.000 euros) pour l'accompagner dans son développement. ✓ 2018-decembre

McAfee a viré 200 programmeurs ✓ 2018-decembre

L'usine Bic Ecriture à Vannes va fermer pour être délocalisée et 33 salariés iront écrite à Pôle Emploi "Résultat, l'atelier Bic Ecriture, qui produit chaque année 100 millions de stylos quatre couleurs, va devoir fermer pour être délocalisé à Marne-la-Vallée, mais surtout à Bizerte en Tunisie"... ✓ 2018-decembre

L'usine Banania de Faverolles (Eure-et-Loir) va envoyer 40 salariés à la rue, et sera délocalisée en Allemagne ✓ 2018-decembre

Les Galeria Kaufhof vont licencier 2600 salariés en Allemagne ✓ 2018-decembre

Bayer la multintionale va virer 12.000 personnes dans le monde ✓ 2018-decembre

BlackRock a viré du jour au lendemain 550 banquiers ✓ 2018-decembre

State Street Corp, le hedge funds se sépare de 130 salariés ✓ 2018-decembre

La Caisse d'Epargne Grand Est Europe va supprimer plus de 500 postes ✓ 2018-decembre

La fusion Caisses d'Epargne d'Alsace et de Lorraine Champagne-Ardenne va supprimer 550 postes d'ici à 2022, soit 18 % des effectifs de la banque, 350 départs en retraite et 450 départs naturels liés aux démissions notamment ✓ 2018-decembre

Education Nationale, en 2019, 2600 postes seront supprimés au collège et au lycée, 600 postes dans l'enseignement privé et 400 postes d'administratifs ✓ 2018-decembre

Nokia France via Alcatel-Lucent vire 460 salariés ✓ 2018-decembre

Audi supprime 14.000 postes d'ici 2022. ✓ 2018-decembre

Tesla a viré 3.000 salariés ✓ 2018-decembre

Ford va supprimer au moins 2000 postes partout en Europe ✓ 2018-decembre

Jaguar Land Rover annonce 4.500 suppressions d'emplois ✓ 2018-decembre

General Electric France va jeter à la rue 470 salariés ✓ 2018-decembre

Nexans Câbles jette à la rue 900 salariés en Europe ✓ 2018-decembre

Karstadt et Kaufhof vont jeter à la rue 5000 personnes en Allemagne ✓ 2018-decembre

Happychic (Jules, Brice et Bizzbee) suppression de 466 postes au sein des marques ✓ 2018-decembre

ArianeGroup annonce la suppression de 2300 postes dont une majorité à Saint-Médard-en-Jalles près de Bordeaux ✓ 2018-decembre

SpaceX s'est séparé de 800 ingénieurs ✓ 2018-decembre

Caixabank Espagne jette à la rue 2157 personnes et ferme 800 agences ✓ 2018-decembre

Vodafone Espagne a informé les représentants des travailleurs de l'ouverture d'une procédure de licenciement collectif pour des raisons économiques, productives et d'organisation". Seront touchés au plus 1 employé sur 4, soit 1200 salariés au total ✓ 2018-decembre

Thermomix Vorwerk Allemagne (les robots cuisiniers) jette à la rue 320 salariés à cause de la chute des ventes de 20% en moyenne dans toute l'Europe ✓ 2018-decembre

General Electric ferme 5 usines américaines et 14.000 ouvriers seront à la rue ✓ 2018-decembre

Tesco Angleterre vire 9.000 salariés de plus ✓ 2018-decembre

Volkswagen a licencié 7.000 ouvriers au 31 décembre !!! ✓ 2018-decembre

Ford France va envoyer 850 ouvriers chez Pôle Emploi ✓ 2018-decembre

Santander Bank Angleterre ferme 140 agences et jette à la rue 1300 banquiers ✓ 2018-decembre

Verizon-Yahoo, le groupe média a jeté à la rue 800 journalistes de plus !!! ✓ 2018-decembre

Paramount Pictures à Hollywood se sépare de 20 salariés de plus ✓ 2018-decembre

Naville Suisse jette à la rue 28 personnes à Genève ✓ 2018-decembre

Acelity Texas 265 personnes ont reçu leur lettre de licenciement ✓ 2018-decembre

GateHouse Media jette à la rue 60 journalistes ✓ 2018-decembre

GC Services Knoxville Centre d'appels, 89 personnes ✓ 2018-decembre

Kinetic Concepts Inc. 65 ingénieurs ✓ 2018-decembre

Integrated Manufacturing and Assembly à Detroit a mis à la rue 175 ouvriers ✓ 2018-decembre

Kellogg à Battle Creek se sépare de 67 personnes ✓ 2018-decembre

Averritt Express se sépare de 100 personnes ✓ 2018-decembre

Saint Alphonsus Health System l'assureur santé américain vire 181 salariés ✓ 2018-decembre

Texas Health Resources l'assureur santé américain vire 300 médecins, admins et infirmiers ✓ 2018-decembre

Kaiser Permanente Colorado l'assureur santé américain vire 200 médecins, admins et infirmiers ✓ 2018-decembre

Blue Apron Arlington jette à la rue 450 salariés ✓ 2018-decembre

Concentrix jette à la rue 117 ingénieurs de plus ✓ 2018-decembre

La chaîne Lowes a licencié 160 salariés ✓ 2018-decembre

VMware HQ plus de 120 personnes ont été remerciés ✓ 2018-decembre

Worldpay a remercié 234 personnes dans son centre d'Atlanta ✓ 2018-decembre

Standard Furniture Minette l'usine de meubles a remercié 185 personnes ✓ 2018-decembre

General Motors US a fermé GM 7 usines et viré entre 14.000 et 24.000 ouvriers ! ✓ 2018-decembre

Ag2r la Mondiale (notre lecteur: dégomme actuellement ses seniors vers la porte de sortie sous deux motifs: - insuffisance professionnelle et -déloyauté... On est convoqués en décembre... J'ai 58 ans et ils préfèrent visiblement me compter parmi leur « clients retraités » que comme salariés. Il faut dire que grâce à Macron mes petits 10 ans d'ancienneté dans cette entreprise ne leur coûteront pas grand chose... ✓ 2018-decembre



PSA a fermé l'usine de Saint Ouen Hôpital d'ici 2021... ✓ 2018-decembre

L'usine Purina de Nestlé en France va virer 200 ouvriers de plus... ✓ 2018-decembre

La chocolaterie Jacques fermera son usine d'Eupen en mai 2019 et 70 salariés seront au chômage ✓ 2018-decembre

Education Nationale France supprime 2650 postes pour l'année 2019 et après !!! ✓ 2018-decembre

Pages Jaunes France qui supprime 1000 emplois à Toulouse a vu une tentative de suicide... Etonnant qu'il n'y en ait pas plus... ✓ 2018-decembre

Artmadis, arts de la table, a viré 198 salariés ✓ 2018-decembre

CookUp-Solutions Luxembourg a fait faillite et n'a pas pu payer ses salariés ✓ 2018-decembre

Bercy va supprimer 2000 postes en 2019 ✓ 2018-decembre

 

(sources communisme hebdo)

 

Les restructurations profondes de l’industrie du médicament entraînent une fragilité croissante des chaînes de production pharmaceutiques : difficultés d’approvisionnement des matières premières, forte concentration des sites de production en Asie, recherche croissante des pays à bas coût de main-d’œuvre…
Entre 2004 et 2015 : les groupes pharmaceutiques français ont supprimés 11 500 emplois.
Aujourd’hui ça s’accélère partout dans le monde!
*Novartis a annoncé la suppression d’environ 2.550 postes en Suisse et en Grande-Bretagne
*Groupe allemand Bayer suppression de 12000 emplois à travers le monde d'ici 2021.
*La direction de Bayer France vient de dévoiler son projet de 6495 suppressions.
*Le groupe israélien Teva, l’un des principaux producteurs de médicaments génériques au monde, a annoncé la suppression de 14 000 postes.
En France
*Le groupe pharmaceutique Boehringer Ingelheim va supprimer 327 postes
*Groupe FAMAR sous-traitant des laboratoires pharmaceutiques (Sanofi, Mercks, GSK, J&J…) : son actionnaire unique, le fond d’investissement KKR, annonce la vente de l’ensemble de ses actifs (12 sites industriels dont 11 en Europe et 1 au Québec pour un effectif de 3000 salariés). Avec la fermeture du site de Farmar Lyon. Les patients n’auront plus accès à leur traitement. L’intersyndicale propose une action jeudi 11 juillet 2019 avec l’organisation d’un rassemblement devant le siège social de MERCK à Lyon.
*Sanofi : les restructurations se succèdent plan après plan depuis 2012.
Environ 1 200 postes sont déjà supprimés en 2019. Il vient d’annoncer un nouveau plan en supprimant encore 466 postes, dont près de 300 en France dans son organisation de recherche & développement.
Le groupe a choisi de renforcer sa recherche en Chine, en ouvrant un centre à Shanghai.
Ce géant pharmaceutique français a publié des résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre. Son bénéfice net trimestriel a atteint 1,14 milliard d'euros, en hausse de 11,9% sur un an ! Ses ventes ont totalisé 8,39 milliards d'euros (+6,2%). Sanofi continue d'anticiper en 2019 une croissance du bénéfice net par action entre 3% et 5%. Au premier trimestre, cet indicateur a augmenté de 9,4%.
Sanofi et le géant mondial du numérique Google ont annoncé une nouvelle collaboration sous la forme d'un laboratoire «virtuel» qui vise à «changer la manière dont Sanofi développe de nouveaux traitements», «mieux comprendre» les patients grâce à une analyse poussée de leurs données, pour «accroître l'efficacité opérationnelle» afin d'établir «de meilleures projections des ventes»« de ses traitements et répercuter ces enseignements sur ses activités commerciales et logistiques ».
Sanofi liquide ses centres de recherches, il a créé le "programme iAwards de Sanofi" et va pomper les recherches les plus novatrices dans les universités pour un faible coup de financement. Il compte sur plus de 1 000 propositions annuelles des facultés et portera ce programme à l’échelle mondiale pour lui donner accès aux innovations produites par les meilleures institutions académiques d’Amérique du Nord, d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

On le voit le système capitaliste est incapable de se soucier de la santé des populations, seule la rentabilité, le profit le guide (sources communisme hebdo)

Posté par spartacus1918 à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juillet 2019

INFOBREF N°525-Brésil réforme des retraites,2 délégués SUD Rail licenciés,Coût des Guerres

 

INFOBREF N°525

juillet 2019

Editorial

Bien loin de s' effondrer, le capital financier poursuit son accumulation. La presse vient de révéler que les capitalistes banquiers sont en tête du top 1000 des plus grandes banques du monde ( sources le mensuel britannique The Banker).

les banques mondiales devraient dégager cette année des profits records de 1135 milliards de dollars. Soit dix fois plus qu’en 2009, au début de la crise financière.

Confirmant que le capital c' est toujours l' accumulation de la richesse à un pôle et la pauvreté à l' autre.

Pour les banques de la planète, la crise des subprimes de 2008 n' est plus qu' un vieux souvenir. Nous connaissions les banques américaines comme JPMorgan Chase, Bank of America, Wells Fargo et Citigroup ; elles sont aujourd'hui derrière l' expansion des banques chinoises comme ICBC (338 milliards de dollars de fonds propres), China Construction Bank, Agricultural Bank of China et Bank of China arrivent cette année encore en tête du top 1000 réalisé par le mensuel britannique The Banker,

La première banque européenne, HSBC, arrive en 9eposition. Bien que britannique, elle dégage près de 90 % de ses profits en Asie. Les grandes banques françaises sont elles aussi au top niveau, quatre figurent sur le podium des 30 plus grandes au monde.

Retenons en tête le Crédit agricole qui occupe le 12 éme rang avec 101 milliards d' euros de fonds propres. La BNP Paribas est au 13éme rang, la BCPE ' Banque populaire) est au 20 éme rang et la SG Société générale au 29 éme. Cependant tout n' est pas aussi rose dans le milieux de la finance et la Deutsche Bank vient de confirmer son intention de supprimer 18 000 emplois d'ici à 2020 dans le monde, les effectifs vont fondre de 91 500 actuellement à 74 000 pour que le groupe économise sur le dos du salariat 17 milliards d' euros d' ici à 2022.

Brésil : 45 millions de grévistes contre la réforme des retraites

     Bolsonaro l’homme lige de l’impérialisme US, élu président dans les conditions que l’on connaît où le candidat du Parti des Travailleurs Lula fut écarté par des manœuvres judiciaires, la contestation de la politique du grand capital brésilien n’a pas tardé à reprendre de l’ampleur.

     Déjà, les mesures d’austérité prisent sous la présidence de Dilma Roussef avaient suscité de nombreuses protestations populaires.
    Depuis l’élection de Bolsonaro de grands mouvements sociaux sont en cours. Les 15 et 30 mai, des centaines de milliers de brésiliens sont descendus dans la rue pour protester contre les coups portés à l’éducation nationale.
    Le 14 juin, à l’appel des syndicats, près de 45 millions de salariés ont fait grève pour protester contre une réforme des retraites qui vise à diminuer les pensions et à contraindre les salariés à travailler plus longtemps.
    Décidément le grand capital et ses gouvernements mènent partout la même politique de liquidation des conquêtes sociales ! Le 17 juin des manifestations importantes ont eu lieu dans plus de 200 villes et 27 états. Les routes étaient bloquées et les transports à l’arrêt. Il y a eu des grèves dans les secteurs du pétrole, des banques, de la poste…
    Notre parti est solidaire de ces luttes et apporte son soutien fraternel aux travailleurs brésiliens. Elles montrent que le rapport des forces contre le grand capital est une affaire de solidarité internationaliste.
    Chaque lutte, partout dans le monde contribue à modifier ce rapport de force et elle est un point d’appui pour tous les salariés de tous les pays.
Vive la lutte du peuple brésilien !

Grève générale massive au Brésil pour les retraites et pour Lula

20 juin 2019 | Mise à jour le 20 juin 2019

Manifestation contre la réforme des retraites de Bolsonaro sur l’avenida Paulista, à São Paulo. Vendredi 14 juin 2019 jour de grève générale à travers le pays.

Quelques mois après l'entrée en fonction du président d'extrême droite Jair Bolsianro, le Brésil a vécu une journée de grève générale massive et de manifestations à l'appel des organisations syndicales pour défendre leurs retraites. Après les révélations du site Intercept sur le caractère politique d'un procès partial contre l'ancien président Lula, les manifestants ont de nouveau réclamé sa libération.

Les travailleurs brésiliens ont répondu massivement le 14 juin dernier à l'appel à la grève générale de leurs organisations syndicales, la Cut, l'UGT et Força Sindical, pour défendre leur système de retraites. Quelques mois à peine après l'entrée en fonction du président d'extrême droite Jair Bolsonaro et quelques semaines après une mobilisation d'ampleur pour la défense de l'éducation, des centaines de milliers de Brésiliens sont en outre descendus dans les rues des principales villes du pays.

Outre la défense de leurs droits à la retraite, ils ont aussi réclamé la libération de l'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, emprisonné depuis plus d'un an, alors que le site d'investigation Intercept a confirmé la partialité d'un jugement sans preuve qui s'avère davantage une parodie de justice pour raisons politiques.

Mobilisations massives contre la politique de Jair Bolsonaro

Jeudi 14, de nombreux secteurs (transports, banques, secteur pétrolier…) ont donc été touchés par la grève, et suivis de défilés qui se sont poursuivis dans la soirée. Le gouvernement souhaite en effet réduire les droits à retraite, en réduisant drastiquement le budget des caisses et en repoussant l'âge de départ en retraite (65 ans pour les hommes 62 ans pour les femmes). Il a cependant dû renoncer au passage du système par répartition à une retraite par capitalisation.

Cette mobilisation de grande ampleur a fait suite à celles des 15 et 30 mai dernier, des centaines de milliers de Brésiliens étant déjà descendus dans les rues pour défendre l'éducation soumise à des coupes claires de son budget, avec notamment le gel de 30 % des subventions aux universités (accusées de « marxisme culturel ») et la suppression de milliers de bourses d'études. Des centaines d'établissements scolaires ou universitaires s'étaient mis en grève.

Le site Intercept révèle complot contre l'ancien président Lula

Faisant face, déjà, à une baisse drastique de popularité, le gouvernement d'extrême droite espérait profiter de la Copa America, le tournoi de football du continent pour redorer son image, le président assistant le vendredi soir à São Paulo au match d'ouverture Brésil-Bolivie. Les grèves et manifestations ont douché ses espoirs.

D'autant plus que le site d'investigation Intercept a révélé au même moment comment les responsables de l'enquête anticorruption « Lava Jato » (« Lavage express ») ont organisé un procès inéquitable et sans aucune preuve à l'encontre de l'ancien président Lula pour empêcher le retour aux pour voir.

« Les archives obtenues par notre site sur le Brésil sont parmi les plus importantes de l'Histoire du journalisme », a même commenté Glenn Greenwald, cofondateur de The Intercept. « Elles contiennent des secrets explosifs sous la forme de chats, d'audios, de vidéos, de photos et autres documents » concernant notamment le procureur de Lava Jato et le juge Moro, nommé depuis ministre de la Justice. Ensemble, ils auraient organisé un procès permettant d'écarter Lula et de l'emprisonner.

De fait, la condamnation de l'ancien président l'a empêché de se représenter à la présidentielle d'octobre dernier alors qu'il était favori dans les intentions de vote. Les preuves recueillies par Intercept concernent aussi « un grand nombre de responsables qui continuent d'exercer une importante influence politique et économique au Brésil et dans d'autres pays ».

Libération de Lula : une exigence

« La confiance dans l'État de droit au Brésil a été sérieusement ébranlée ce mercredi quand une cour d'appel fédérale a manqué de garantir un procès équitable à l'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva. Le tribunal a fait fi de toutes les preuves à la décharge de Lula et confirmé la sentence rendue par un tribunal inférieur, augmentant celle-ci à plus de 12 ans », avait déjà dénoncé la confédération syndicale internationale (CSI) en janvier 2018 lors de la condamnation de l'ancien président.

Dénonçant aussi l'éviction de la présidente élue Dilma Rousseff, la confédération internationale et ses affiliés (notamment la CGT) avaient alors mené campagne pour la libération de l'ancien président et des élections démocratiques. Une exigence toujours sinon d'autant plus à l'ordre du jour.

Pour la justice sociale et la démocratie, les mobilisations appelées à se poursuivre

Solidaire de la grève et des manifestations du peuple brésilien, la CSI a également dénoncé « la dernière d'une série d'attaques visant les conditions de vie des travailleurs du pays. Celles-ci ont été amorcées dès 2016, à la suite de la destitution infondée de Dilma Rousseff ». Et Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI, de préciser clairement : « Tout d'abord, le coup de 2016 a vu la mise en place du gouvernement non élu de Michel Temer. Composé exclusivement d'hommes blancs, ce gouvernement intérimaire a imposé un gel des dépenses publiques sur 20 ans. S'ensuivit l'emprisonnement, à l'issue d'un vaste simulacre de justice, de Lula, annoncé comme grand favori aux élections présidentielles. Le terrain a ainsi été préparé pour l'accession de Jair Bolsonaro, qui est déterminé à balayer les acquis sociaux et économiques arrachés de haute lutte sous la présidence de Lula, et à convertir le Brésil en une immense braderie pour les capitaux brésiliens et étrangers ». De toute évidence, la lutte pour la justice sociale et le retour de la démocratie ne fait que commencer.

Interview. Deux délégués SUD Rail licenciés à la SNCF!

Linda est déléguée SUD Rail et travaille sur Rambouillet. Éric est aussi délégué SUD Rail et travaille sur Mantes-la-Jolie. Leur point commun ? S’être opposés à la casse du service public, avoir toujours défendu leurs collègues et les conditions de travail, et aujourd’hui la direction de la SNCF, qui avance dans les réorganisations et privatisation de l’entreprise, veut les licencier. Révolution Permanente les a interviewés pour avoir leur point de vue et nous expliquer la suite de leur combat.

Révolution Permanente : Vous êtes tous les deux représentants du personnel SUD Rail à la SNCF et en procédure de licenciement, pouvez-vous nous dire où cela en est dans vos dossiers ?

Éric : Dans mon cas, le licenciement a été demandé par la direction, mais il reste les étapes administratives obligatoires avant de licencier un représentant du personnel, notamment la consultation des élus du personnel au CSE, le mercredi 26 juin 2019, puis, une fois le procès-verbal de ce vote (uniquement consultatif) établi, la demande d’autorisation administrative de licenciement doit être effectuée par l’entreprise auprès de l’inspection du travail. Cela pourrait durer entre 6 mois et un an si l’inspection du travail refuse de donner son autorisation et dans ce cas, si l’entreprise continue les recours, c’est la ministre du travail Muriel Pénicault qui tranche et autant dire que cette personne s’y connait en licenciement puisqu’elle a battu des records en tant que DRH de Danone et qu’elle a déjà autorisé le licenciement d’autres syndicalistes comme Gaël Quirante.

Linda : En ce qui me concerne, l’inspection du travail a autorisé mon licenciement malgré un dossier vide… L’étape suivante pour moi ce sera probablement un rendez-vous à la Direction Régionale pour rendre définitivement mon pass Carmillon, pièce d’identité cheminot. C’est scandaleux que l’Inspection du travail ait autorisé mon licenciement après une pseudo-enquête contradictoire où seuls les faits reprochés, à savoir le soi-disant « non-respect » de la procédure de bagage abandonné, sont mis en avant, alors que nombre de mes collègues ont témoigné que cette procédure n’est quasiment jamais respectée et que personne ne dit rien !! Maintenant, je suis en attente de savoir si j’aurai droit au chômage ou pas, sachant que j’ai deux enfants à nourrir et que je suis mère seule… Autant vous dire que ma situation devient compliquée…

Révolution Permanente : Malheureusement la répression patronale à la SNCF est de plus en plus dure et vos cas sont loin d’être des exceptions... quel est le lien que vous faites entre cette répression et les transformations que traverse l’entreprise actuellement ?

Éric : Oui, nous sommes loin d’être des exceptions. La preuve en est, le même jour que moi, le CSE doit aussi se prononcer sur le licenciement d’un délégué CFDT. Toutes ces mesures disciplinaires vont de pair avec la "purge" effectuée dans l’entreprise, certainement à la demande du gouvernement et extrêmement semblable au dispositif mis en place à l’époque à France Télécom (FT). En effet, ce n’est pas une vue de l’esprit ou une figure de style facile visant à exploiter le drame de FT, non c’est une réalité concrète. Il fallait à l’époque se débarrasser de 22 000 fonctionnaire à FT, difficile à licencier, il était donc préférable, pour des raisons économiques, de les pousser à la démission. Il y a aujourd’hui certainement beaucoup trop d’agents au statut, au gout de la direction SNCF et du gouvernement, et il convient donc de les pousser dehors. Et ce d’autant plus que l’entreprise est démontée en 5 Sociétés Anonymes (S.A.) dès le 1er janvier 2020 et qu’il va être extrêmement difficile et coûteux de maintenir les avantages statutaires dans les 5 S.A. envisagées. Du point de vue de la direction et leur course perpétuelle à la productivité, il est donc logique de tenter par tous les moyens de pousser les agents SNCF à la démission (ce qui est d’ores et déjà une réussite sur les bilans sociaux annuels élaborés par la direction elle-même) et, de fait, de museler ceux qui voudraient dénoncer ou se battre contre ces techniques, déjà illégales, mais surtout, éminemment dangereuses, comme nous avons pu le démontrer lors de la campagne sur la souffrance au travail que nous avons menée à l’occasion de ma procédure de licenciement et en réaction au caractère "anxiogène" dont la direction m’avait affublé en parfaite contradiction avec la réalité !

Linda : Éric a raison. C’est simple, depuis 5 ou 6 ans, on assiste à une succession de réorganisations sur réorganisations qui a pour but de déstabiliser les cheminots, les pousser à bout… Au secteur commercial par exemple, il y a concrètement une politique, appliquée en marche forcée, de réduction des effectifs avec ce qu’on appelle « les petits collectifs ». Ces réorganisations consistent à ce qu’un petit chef, dit "M1", gère une équipe de pas plus de 10 agents normalement. Le principe qui régit ces « petits collectifs » c’est la concurrence entre nous, à qui sera le plus docile auprès de ses chefs alors on nous pousse aux chiffres et à la productivité, et à délaisser la qualité du service. Une des conséquences concrètes c’est la mise en place de ce qu’on appelle la LAF (Lutte anti-fraude) qui consiste à ce que nous, agents commerciaux, contrôlons nos usagers en gare, avec une prime de 5 euros net si l’amende est payée de suite… Je précise juste que contrôleur est un métier à part entière, avec des risques pour lesquels les commerciaux ne sont ni formés dans les règles et en aucun cas n’ont à contrôler nos usagers... On voit donc clairement une politique pour renflouer les caisses sur le dos des cheminots.
La situation est tellement catastrophique que bientôt plus personne ne connaîtra réellement sa fiche de poste car tout change tout le temps, aucune information claire n’est transmise quant à la politique d’ouverture à la concurrence… On essaie de nous faire croire qu’il y a le temps alors que ça y est, ça arrive très vite ! C’est la même politique qu’à l’époque de France Télécom, même je dirai puissance 1000. Nos collègues se suicident ! Édouard, Miguel et des dizaines d’autres… il faut que cela s’arrête de toute urgence ! On cherche clairement à faire partir les cheminots soit par la porte soit par la fenêtre… comme à France Télécom ! Management à la Lombard que Pepy disait vouloir mettre en place.

Révolution Permanente : Si l’on compare avec d’autres secteurs, comme la poste, l’éducation ou encore la santé, on voit bien que la répression existe également ailleurs... La campagne que vous avez mis en place au moment où la procédure de licenciement contre Eric a été lancée, autour du #PlusJamaisAGenoux, essayait de mettre en lumière cette situation, pourquoi ?

Éric : Oui, avec le gouvernement actuel, la répression est totale et généralisée. Le message de Macron est clair : « il faut rester sage ». Les lycéens de Mantes (et d’ailleurs) doivent rester "bien sage" ; Geneviève Legay aurait du "faire preuve de sagesse" ; les représentants du personnel, à la SNCF, à PSA, à Géodis ou encore à La Poste, auraient dû rester bien sages… Les enseignants qui osent contester la réforme Blanquer aussi doivent rester sages, sinon il peut leur arriver ce qui arrive aux enseignants du collège République dans le 93, réprimés eux aussi. Les gilets jaunes doivent rester sages aussi, au risque d’être au mieux gazés, si ce n’est tabassées, éborgnés, mutilés…

Macron et son gouvernement veulent mettre la jeunesse au pas, faire rentrer le monde du travail, les quartiers dans le moule, à l’aide des lois d’exception dignes des heures les plus sombres si besoin. Afin d’asseoir au mieux leur suprématie sur le monde du travail et continuer l’exploitation forcenée et mortifère du peuple et des ressources naturelles, il convient de tuer toute contestation dans l’œuf tout en gardant une apparence de démocratie. Pas facile et beaucoup de gens ne sont pas dupes, mais tant que l’unité ne sera pas faite...

Révolution Permanente : Quelles sont les perspectives aujourd’hui pour continuer la lutte ?

Linda : Le 26, jour où le Conseil Social et Economique de Saint Lazare va devoir se prononcer sur le licenciement d’Éric, je lance un appel à tous les cheminots à se mobiliser et à être présent aux côtés de notre collègue. C’est un SOS CHEMINOTS EN DETRESSE que je lance, arrêtons de regarder nos collègues se suicider, il faut agir maintenant ! Etre présent le 26 c’est soutenir notre FAMILLE, c’est lutter pour notre DIGNITÉ ! Il n’est jamais trop tard, ceux qui n’étaient pas là hier sont les bienvenus, je m’adresse à eux aussi, on vous attend avec joie et impatience pour gonfler les rangs de la révolte ! C’est plus que nécessaire de se rassembler contre la casse orchestré de notre service public.

Ensuite pour la rentrée prochaine, il faut réellement s’organiser, dans la convergence avec l’ensemble des travailleurs des services publics qui sont aussi en détresse, avec les différents secteurs du monde du travail, la jeunesse dans les lycées, les universités, les quartiers populaires… Les collectifs militants et associations aussi. Les gilets jaunes également, vous nous avez montré une détermination sans faille, c’est le moment de taper tous ensemble !

Eric : Comme dit Linda, le 26 juin, mercredi prochain, un rassemblement est prévu à Saint-Lazare pour montrer à la direction qu’on lâche rien. Il faut dire que dans le cas de mon collègue et camarade de lutte Rénald, de la gare de Lyon, la mobilisation massive a payé, ce qui prouve bien que la lutte paye toujours et qu’il faut continuer dans cette voie. C’est possible de faire reculer la direction si on construit le rapport de forces.

Après, malheureusement, même si nous arrivons à sauver quelques collègues ainsi, il est bien évident que la volonté gouvernementale avec les lois globales de destruction de nos droits qui l’accompagne, ne permettront pas une victoire plus générale à la SNCF ou ailleurs. Comment serait-il possible de sauver réellement, concrètement, durablement, un seul service public dans une société qui marchandise tout à outrance ? Même l’hôpital, malheureusement à nouveau, a peu de chance de sauver sa situation seul contre tous…

La lutte devrait se mener avec les usagers de ces services publics, car ils sont les premiers concernés par les dégradations qui accompagnent la destruction (car il n’y a pas d’exemple d’amélioration allant de pair avec la privatisation, en termes de qualité, comme en termes de coûts). Il est indispensable également de massifier et élargir la lutte, forger une convergence que l’on pourrait déjà imaginer assez facilement dans les services publics et fonction publique, secteurs soutenus par bon nombre de gilets jaunes. Ce serait un premier pas dans le sens de la convergence tant attendue et que les syndicats ont raté jusqu’à présent, et qui pourrait donner l’envie au privé d’être de la partie, et ainsi espérer une vraie victoire du monde du travail.

Propos recueillis par Laura Varlet



Coût des Guerres

Coût d’un soldat en opération qui gagne 50% de plus en

mission, sachant qu’un militaire français est payé au SMIC.

Avion Mirage 2 000 à 11 700 € (1 heure de vol)

Avion Rafale 14 000 € (1 heure de vol) peut-être le double

suivant certaines sources !

Hélicoptère Tigre à 25 100 € (1 heure de vol)

Hélicoptère Gazelle 2 600 € (1 heure de vol)

Porte-avions Charles-De-Gaulle, 50.000 € l’heure

d’intervention soit plus de 1 million € par jour

Sous-marin : environ 10 000 € l'heure

À quoi il faut ajouter le coût des munitions, de la logistique.

Missiles sont estimés de 300 000 à 350 000 l’unité

MACRON Président des Riches (mal élu, non représentatif de

la population) mais pas seulement, aussi Président des

Armées !

Alors pas d’argent pour les Retraités?

NON au Gouvernement des Riches!

NON au Gouvernement des Guerres

EXTRAIT DE CONTINUER LA CGT

 

Posté par spartacus1918 à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juin 2019

La Démocratie des conseils ( parution juin 2019)

Posté par spartacus1918 à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2019

INFOBREF N°524-Mobilisation et lutte contre les guerres,Fonds retraite: le casse du siècle

INFOBREF N°524

Mobilisation et lutte contre les guerres

Au Soudan, les militaires sonnent la charge contre la révolution

Par Célian Macé — 3 juin 2019 à 13:15 (mis à jour à 17:36)

Les militaires se sont déployés dans toute la capitale ce lundi. Photo Ashraf Shazly. AFP

Le sit-in des manifestants, devant le quartier général de l’armée, a été violemment attaqué et dispersé ce lundi matin à Khartoum. Des soldats sont déployés dans toute la capitale. Le bilan provisoire est de 13 morts.

Les maigres barricades élevées depuis le 6 avril ont été balayées en quelques minutes. A l’aube du dernier jour du ramadan, ce lundi, les soldats ont dispersé par la force le site occupé par les manifestants devant le quartier général de l’armée, à Khartoum. Dans la matinée, ce lieu devenu l’épicentre de la révolution qui a conduit à la chute du président Omar el-Béchir, où affluaient chaque soir de dizaines de milliers de Soudanais avides de changement, apparaissait désert sur les images diffusées sur les réseaux sociaux. Les tentes qui ont abrité pendant deux mois les discours, les concerts, les dessins, les débats, les repas, les rêves des révolutionnaires étaient en flamme.

L'attaque a fait au moins 13 morts et 116 blessés, selon un bilan provisoire du Comité central des médecins soudanais. L’assaut des militaires était coordonné : des barrages routiers ont été installés par l’armée, qui s’est déployée dans toute la capitale. Des activistes affirment qu’au même moment, les sit-in des villes de Damazin, Port-Soudan et Al-Qadarif étaient également dispersés. A Khartoum, des coups de feu résonnaient encore dans les rues en fin de matinée. L’aéroport a été fermé. Des arrestations, des flagellations, des bastonnades ont été filmées dans plusieurs quartiers.

Coup de poignard

La répression est d’abord l’œuvre des Rapid Support Forces (RSF), une unité composée à l’origine de miliciens arabes du Darfour, responsables de massacres à grande échelle, dont Omar el-Béchir avait fait sa garde prétorienne. Lourdement armés, ils ont pris le contrôle de tous les points stratégiques de la capitale ces derniers mois. Leur chef, le jeune Mohamed Hamdan Daglo, surnommé «Hemedti», est aujourd’hui le numéro 2 du Conseil militaire qui a renversé le dictateur.

Et sans doute l’homme le plus puissant du Soudan. Il avait promis à plusieurs reprises que ses hommes ne s’en prendraient pas aux manifestants. Mais ces dernières semaines, des RSF avaient ouvert le feu lors d’échauffourées aux abords de la zone du sit-in. Ce lundi, à la différence des premiers jours du mois d’avril, aucun soldat de l’armée régulière ne semble avoir pris la défense des révolutionnaires. «Nous n’avons pas dispersé le sit-in par la force, a osé un porte-parole du Conseil militaire, le général Shamseddine Kabbashi, à la chaîne de télévision Sky News Arabia, contre toute évidence. Les tentes sont là et les jeunes peuvent y circuler librement.» Une affirmation démentie par plusieurs témoins.

Depuis le 21 mai, les négociations entre l’armée et les forces de la Déclaration pour la liberté et le changement, une plateforme de groupes et de partis d’opposition, étaient suspendues. Avec cette offensive, les généraux viennent de donner un nouveau coup de poignard au processus de transition vers un pouvoir civil. L’Association des professionnels soudanais, fer de lance de la contestation, a annoncé rompre tout contact avec les militaires et appelle à «la grève et la désobéissance civile totale et indéfinie à compter d’aujourd’hui».

Célian Macé

 

lire aussi :Toute l’Afrique (et une bonne partie du monde) a les yeux fixés sur la révolution au Soudan

jeudi 16 mai 2019, par Robert Paris

Au Havre, la population rejette le chargement d’armes prévu au port

Polémique. Alors que le navire saoudien « Bahri Yanbu » n’avait toujours pas atteint hier les terminaux du Havre où il devait être chargé d’armes, une manifestation a eu lieu jeudi 9 mai 2019 sur le port, pour dénoncer cette livraison française à l’Arabie saoudite.

Emmanuel Macron a dit hier « assumer » la vente d’armes françaises à l’Arabie saoudite, assurant avoir la « garantie » qu’elles « n’étaient pas utilisées contre des civils » au Yémen, alors que de nombreuses associations et des élus veulent empêcher le chargement d’armes à bord d’un cargo saoudien, au Havre (notre édition d’hier).

Hier soir, le Bahri Yanbu, en provenance d’Angleterre, n’avait pas encore gagné le port du Havre, où il devait initialement accoster mercredi, et restait en rade. « Les conditions d’accueil techniques ne sont pas là. Il ne rentrera pas au port aujourd’hui », indiquait une source portuaire.

S’appuyant sur un article du Traité sur le commerce des armes qui proscrit les transferts d’armes en cas de risque d’utilisation contre des civils, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat) et Action sécurité éthique républicaines (ASER) ont déposé hier un recours en urgence au tribunal administratif de Paris, pour empêcher le départ du Havre du cargo, en direction finale de Djeddah (Arabie saoudite). Le recours devrait être examiné ce matin. « L’État français ne peut ignorer que ces armes peuvent servir à commettre des crimes de guerre au Yémen », a déclaré Joseph Breham, avocat de l’Acat, en référence à la guerre livrée au Yémen par l’Arabie saoudite et une coalition, face aux rebelles houtis, soutenus par l’Iran. Elle aurait fait plus de 60 000 morts depuis 2015. Plusieurs autres organisations comme Amnesty International ou l’Observatoire des armements sont vent debout contre ces livraisons à l’Arabie saoudite.

Des armes françaises chargées au Havre, direction l’Arabie saoudite

Faisant suite à leurs dénonciations, le député de la Seine-Maritime Jean-Paul Lecoq (PCF) s’était adressé à la ministre des Armées, mardi à l’Assemblée. « Non, vous ne pouvez pas garantir aux Français que les armes fabriquées dans notre pays ne sont pas utilisées pour ces horreurs », dont peuvent être victimes des civils, a-t-il lancé. Il n’a pas obtenu de réponse.

« L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont des alliés de la France. Et ce sont des alliés dans la lutte contre le terrorisme. Nous l’assumons totalement, a affirmé Emmanuel Macron. Il y a un comité qui gère ces exports, sous l’autorité du Premier ministre [...] où nous demandons la garantie que ces armes ne puissent pas être utilisées contre des civils ».

S’il n’a pas précisé la nature des armes à charger au Havre, le site d’investigation Disclose a avancé qu’il s’agirait de « huit canons de type Caesar ».

Hier, à 18 heures, s’est tenue une manifestation contre ce chargement d’armes, à l’appel du Mouvement de la paix et de la Ligue des droits de l’Homme, sur un terre-plein du port du Havre, à quelques centaines de mètres du quai de l’Europe. Là où le Bahri Yanbu devait accoster. Parmi quelque 140 personnes, de nombreuses organisations, élus et étudiants, étaient présentes. « Nous demandons à la France d’abandonner ces transferts d’armes », a clamé Marie-Claire Jegaden, présidente du comité du Havre du Mouvement de la paix. « L’urgence, c’est que ces armes ne soient pas livrées », a répété Jean-Paul Lecoq, qui réclame plus de pouvoir au parlement sur la question des ventes d’armes.

Guerre au Yémen: les dockers de Marseille-Fos «ne chargeront aucune arme »

Suite aux révélations de Disclose concernant l’imminente livraison par cargo d’armes françaises à l’Arabie Saoudite dans le but de poursuivre la guerre au Yémen, les dockers de Marseille-Fos s’engagent dans un communiqué à ne charger « aucune arme, aucune munition pour quelle guerre que ce soit ». Une prise de position inspirante pour lutter contre les politiques impérialistes discrètement menées par l’État français à l’étranger.

Gabriella Manouchki

mercredi 29 mai 2019

photo : Disclose

La politique impérialiste opaque de la France au Yémen

En avril dernier, alors que le gouvernement affirmait encore qu’aucune arme française n’était utilisée dans la guerre au Yémen, le média indépendant Disclose avait révélé au contraire que des armes françaises allaient être livrées à l’Arabie Saoudite et aux Émirats arabes unis dans le cadre de ce conflit. Ces deux États, historiquement soutenus par la France et par les États-Unis, sont alliés au sein d’une coalition militaire contre les rebelles soutenus par l’Iran dans la guerre au Yémen, guerre qui a déjà fait des dizaines de milliers de morts et ravagé le pays depuis 2015. On peut souligner ici que ces révélations avaient valu à trois journalistes de ce nouveau journal d’investigation d’être convoqués à la DGSI. D’après Disclose, dont les révélations s’appuient sur une fuite de documents confidentiels, la France aurait signé, en décembre 2018, dans la plus grande discrétion, un nouveau contrat d’exportation d’armes, fabriquées par l’entreprise française Nexter, avec l’Arabie Saoudite. Parmi ces armes, on trouve notamment le canon Caesar, suspecté de faire feu sur des zones habitées par des centaines de milliers de civils au Yémen. « Pas moins de 129 canons caesar devraient être expédiés vers le royaume saoudien d’ici à 2023 », selon Disclose.

Des révélations qui ont de quoi embarrasser le gouvernement au moment où, d’après l’ONU, le Yémen fait face à « l’une des plus graves crises humanitaires au monde ». En effet, 28 millions de Yéménites vivent toujours sous les bombardements et plus de 8 300 civils ont perdu la vie au cours des seules frappes aériennes de la coalition, dont 1 283 enfants d’après un recensement du Yemen data project. Dans un communiqué, le cabinet du premier ministre se contente alors de répondre que « la France est un partenaire responsable et fiable » et « entretient un dialogue constant avec ces partenaires pour répondre à leurs besoins de défense », affirmant en guise de justification du contrat de vente d’armes que « les armes françaises dont disposent les membres de la coalition sont placées pour l’essentiel en position défensive ». Pour la ministre des armées Florence Parly, il n’y a « pas de preuves » que les armes françaises tuent des civils au Yémen.


https://youtu.be/BKUi1HmaJL0

Le rôle des dockers contre la livraison d’armes

Étant donnée la position floue volontairement maintenue par le gouvernement quant à la vente d’armes françaises aux États qui font la guerre au Yémen, les syndicats de dockers alliés à un certain nombre d’associations et d’organisations politiques ne peuvent que se montrer vigilants vis-à-vis du chargement de cargos à destination de l’Arabie Saoudite.

Le 8 mai dernier, un rassemblement d’une centaine de personnes sur le port du Havre avait permis d’empêcher un cargo saoudien d’accoster et, de ce fait, de bloquer la livraison d’armes en Arabie Saoudite. Dès le lendemain, cette politique impérialiste dès lors révélée au grand jour était en toute impunité « assumée » par Macron au nom, bien sûr, de la "sacro-sainte" lutte contre le terrorisme.

Le lundi 27 mai, Disclose révèle qu’un nouveau chargement d’armes, plus précisément de munitions destinées à l’usage des canons Caesar, devrait avoir lieu le lendemain à Marseille. Plusieurs représentants politiques et associations régissent à cette annonce, à l’image d’Amnesty International appelant à bloquer le départ de ce « bateau de la honte ». Le syndicat CGT des dockers du Golfe de Fos publie alors un communiqué dans lequel il s’engage à ne charger aucune arme. Les dockers affirment : « Fidèles à notre histoire et nos valeurs de paix, votre syndicat combat toutes les guerres du globe, nous nous battons contre l’impérialisme, contre la déstabilisation de certains pays, contre le pillage des ressources premières, contre toutes ces guerres géopolitiques ». Contacté par téléphone, le secrétaire général CGT des dockers de Fos Laurent Pastor confirme : « Nous n’embarquerons jamais d’armes destinées à tuer des civils ». D’après lui, le syndicat fera toutes les vérifications possibles : « Nous avons demandé au consignataire et au fournisseur, des documents officiels qui attestent que nous chargerons du matériel civil, destiné aux civils, et en aucun cas du matériel militaire ».

Finalement, les munitions à destination de l’Arabie saoudite ne seront pas chargées au port de Marseille-Fos ce mardi 28 mai. D’après Disclose dans un dernier communiqué publié sur Facebook, les munitions ont été redirigées vers une destination inconnue, « du matériel uniquement civil sera donc embarqué demain matin ».

Le jour-même, la ministre des armées interpellée à l’Assemblée Nationale déclare que des vérifications sont en cours et qu’il n’y aurait rien d’étonnant à ce qu’elles confirment la livraison d’armes française à l’Arabie Saoudite étant donné le « partenariat » qui lie les deux pays. Que le gouvernement l’assume à demi-mots ou non, la France se rend complice des crimes de guerre perpétrés par l’Arabie Saoudite au Yémen en lui livrant des armes. Il s’agit là d’une politique impérialiste inscrite dans une longue tradition française tachée de sang pour le contrôle des ressources au Moyen-Orient, qui ne saurait être justifiée par l’argument dogmatique et stérile de la « lutte contre le terrorisme ». On ne peut alors que saluer le travail d’investigation de Disclose ainsi que la prise de position des dockers contre l’impérialisme. La force de frappe anti-guerre donne une idée de la capacité qu’aurait la classe ouvrière, si le mouvement s’étendait à une plus large échelle, sinon d’imposer la paix, mettre une véritable épine dans le pied aux marchandes de canons et aux désastres humanitaires qu’elle génère.

Fonds retraite: le casse du siècle

A partir du moment, où les gestionnaires du capitalisme mondial1 considèrent que d' ici 2050 le déficit des cotisations retraite dans le monde atteindra les 400.000 milliards de dollars, il n' est plus étonnant que les retraités deviennent la cible privilégiée de l' ordre capitaliste mondial.

En effet, 400 000 milliards, c' est 20 fois le PIB des Etats-Unis, rien que pour les Etats-Unis les engagements en matière de retraite se montent à 137.000 milliards de dollars, soit sept fois le PIB de la première économie mondiale. Ensuite vient la Chine, dont le déficit atteindra 119.000 milliards de dollars, soit 10 fois son PIB, puis l' Inde (85,000 milliards de dollars) le Royaume Uni (33.000 milliards de dollars) et le Japon (26,000 milliards de dollars)

 (1) D'après les experts du Forum économique mondial (FEM)

Macron autorise le placement boursier de 200 milliards d'euros d'épargne retraite

 

LOI n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises

article 20

L’épargne retraite représente plus de 200 Mds€ d’encours majoritairement investis dans des actifs peu adaptés à l’investissement de long terme (dette souveraine et dette de grandes entreprises). Leurs faibles rendements exposent les épargnants à l’érosion de leur capital du fait de l’inflation et des frais de gestion. La généralisation de la gestion pilotée de ces encours, comme option par défaut, permettra d’orienter cette épargne vers l’économie productive pour offrir de meilleurs rendements aux futurs retraités. La gestion pilotée est une stratégie d’investissement qui tient compte de l’horizon de placement de l’épargnant. Lorsque le départ en retraite est lointain, l’épargne est fortement investie en actions, puis progressivement investie dans des supports garantis (fonds en euros et fonds eurocroissance des entreprises d’assurance) ou des supports obligataires ou monétaires. Cette modalité de gestion a été introduite pour les plans d’épargne retraite pour la retraite collective (PERCO) par la loi n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques. Il est proposé d’en faire la modalité de gestion par défaut de la retraite supplémentaire à la lumière de cette expérience positive.

 En deuxième lieu, il convient de développer l’épargne retraite en améliorant son attractivité, notamment dans un contexte de mobilité professionnelle accrue.

 Tout d’abord, la réforme permettra de simplifier l’univers de l’épargne retraite supplémentaire pour le rendre plus compréhensible et parfaitement portable quels que soient les parcours professionnels. Actuellement, un épargnant qui bénéficie d’un PERCO ne peut transférer ses encours lorsqu’il est, par exemple, recruté dans une entreprise ayant mis en place un dispositif de type « article 83 » ou qu’il se met à son compte (Madelin). Alors que les carrières professionnelles sont désormais moins linéaires, la perspective de devoir cumuler plusieurs produits non transférables est un frein important à leur commercialisation (faible lisibilité des droits, cumul des frais, charge administrative). Or, ces produits ne seront pas transférables entre eux tant qu’ils répondront à des règles différentes. Pour garantir aux épargnants qu’ils ne seront jamais contraints de cumuler plusieurs produits de retraite supplémentaire, ces produits doivent donc obéir à un corpus de règles uniques permettant l’éventuelle transférabilité des encours, sans qu’un tel transfert n’entraine de conséquence sur le dénouement normal du contrat (délivrance d’un capital ou achat d’une rente viagère, selon l’origine des sommes et les choix des épargnants). Cette harmonisation inclura également le traitement fiscal des différents dispositifs, notamment pour généraliser à l’ensemble des produits la possibilité de déduire de l’assiette de l’impôt sur le revenu, jusqu’à certains plafonds, les versements volontaires des épargnants. A cet égard, les mesures relatives au régime fiscal et au traitement social des produits seront prises respectivement dans le projet de loi de finances et dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale.

 Ensuite, assouplir les conditions de sortie de ces produits au moment de la retraite permettra d’accroître leur attractivité auprès des épargnants en leur ouvrant davantage le choix sur le mode de sortie. Aujourd’hui, sur 130 Mds€ d’engagements de retraite concernés par la réforme, 115 Mds€ - détenus par 8,5 millions d’épargnants (article 83, Madelin, plans d’épargne retraite populaire dits PERP)- sont liquidés essentiellement en rente et 15 Mds€ – détenus par 2,2 millions de porteurs (PERCO) – se débouclent essentiellement en capital. Après la réforme, les conditions de sortie de ces produits seront alignées afin de lever les obstacles à leur transférabilité et d’accroître fortement les possibilités pour les épargnants de libérer leur épargne sous la forme d’un capital, plutôt que sous forme de rente, s’ils le souhaitent. Cet alignement sera un facteur d’attractivité très important pour les 8,5 millions de bénéficiaires de produits de retraite assurantiels. Il ne durcira pas les conditions de sortie pour les 2,2 millions de porteurs de PERCO.

 Dans cette perspective, la réforme permettra de liquider son produit d’épargne retraite :

 – par l’acquisition d’une rente viagère pour les sommes issues de versements obligatoires des épargnants ou de leur employeur ;

 – au choix de l’épargnant, par le versement d’un capital, par l’acquisition d’une rente viagère, ou pour partie en capital et par l’acquisition d’une rente viagère pour les sommes issues d’autres versements (versements volontaires et versements issus de l’épargne salariale).

 Les conditions de sortie par anticipation des différents produits feront également l’objet d’une harmonisation. Il sera notamment possible de racheter ou de liquider les droits en cours d’acquisition, à l’exception de ceux correspondant aux sommes issues de versements obligatoires des épargnants et des employeurs, pour les affecter à l’achat de la résidence principale. Le projet de loi de finances prévoira que la fiscalité des sorties par anticipation pour ce motif sera alignée sur le régime fiscal prévu en cas de dénouement normal du plan postérieurement à la date de départ en retraite, contrairement aux autres cas de déblocage anticipé qui sont indépendants de la volonté de l’épargnant (décès, invalidité, surendettement, expiration des droits à l’assurance chômage, cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire). Par ailleurs, un traitement fiscal plus favorable sera maintenu en cas d’acquisition d’une rente viagère, dénouement permettant à l’épargnant de se prémunir contre les risques liés au grand âge en bloquant de nouveau son épargne.

 En troisième lieu, la réforme a pour objectif de protéger les français qui épargnent en vue de la retraite. A l’exception notamment des PERP, les engagements de retraite gérés par les entreprises d’assurance font rarement l’objet d’une comptabilité auxiliaire d’affectation, c’est-à-dire qu’ils ne sont généralement pas obligatoirement isolés dans un canton comptable dans leur bilan. Il est proposé de généraliser l’obligation de cantonner ces engagements afin de préserver les droits des assurés en cas de défaillance de l’entreprise d’assurance. Il s’agit également de garantir une distribution équitable de la valeur : le cantonnement contraint l’entreprise d’assurance à redistribuer le résultat technique et financier au sein du canton.

 Enfin, il convient de stimuler la concurrence sur le segment de la retraite supplémentaire pour les épargnants en permettant notamment aux entreprises d’assurance, aux mutuelles ou unions, aux institutions de prévoyance et aux sociétés de gestion d’actifs en partenariat avec les organismes d’assurance précités de proposer des produits d’épargne retraite individuels et des produits souscrits dans le cadre de l’entreprise.

 Pour décliner juridiquement ces quatre enjeux, le I du présent article introduit, dans la partie du code monétaire et financier dédiée aux produits d’épargne, un chapitre consacré au plan d’épargne retraite, afin de préciser la définition et les règles communes applicables aux produits. Le II modifie l'article L. 137-16 du code de la sécurité sociale afin de généraliser le taux de forfait social réduit (16 % au lieu de 20 %) que la loi Macron avait introduit pour l'épargne salariale versée dans un PERCO dont les fonds sont investis à hauteur de 7 % minimum en titres de petites et moyennes entreprises et d'entreprises de taille intermédiaire. Il s’agit de tirer les conséquences de la réforme de l’épargne retraite en appliquant ce taux de forfait social réduit aux sommes versées par l’employeur qui sont affectées à tout plan d’épargne retraite d’entreprise prévoyant que l’encours en gestion pilotée est investi par défaut, c’est-à-dire en l’absence de choix différent de l’épargnant, à hauteur de 10 % en titres éligibles au PEA-PME. Un décret précisera les conditions de sécurisation progressive de cette épargne, ce ratio n’ayant pas vocation à s’appliquer de manière uniforme selon que l’épargnant est proche ou non du départ à la retraite.

 Ce premier volet de la réforme sera complété par d’autres mesures faisant l’objet d’une habilitation à procéder par ordonnance, afin notamment :

 – de déterminer les règles spécifiques aux produits proposés dans le cadre de l’entreprise, en distinguant un produit de retraite ayant vocation à bénéficier à l’ensemble des salariés de l’entreprise et un produit de retraite pouvant ne couvrir qu'une ou plusieurs catégories objectives de salariés ;

 

de déterminer les règles relatives aux produits individuels, notamment en matière de gouvernance, ainsi qu’un socle de règles communes matière d’obligation de conseil et d’information ;

 

  • de prendre toutes les mesures nécessaires pour que les nouvelles règles communes s’appliquent aux produits existants (contrats PERP, article 83, Madelin, PERCO et autres régimes d’épargne retraite supplémentaire).

L’article 21 La baisse des taux a progressivement réduit les rendements offerts aux assurés sur les contrats en fonds euros, qui représentent 80 % de l’encours total de 1 700 Md€ en assurance-vie (rendement moyen proche de 1,8 % fin 2017, soit un taux net de 1,5 % après prélèvements sociaux).

https://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPreparation.do%3Bjsessionid=15AED59E5E0872F5FE6FC560C3955591.tplgfr38s_

3?idDocument=JORFDOLE000037080861&type=expose&typeLoi=proj&legislature=15


https://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPreparation.do;jsessionid=CBE284319DA7F380075861B25931AC7D.tplgfr38s_

3?idDocument=JORFDOLE000037080861&type=general&typeLoi=proj&legislature=15

 

100 000 retraités anglais , agents territoriaux, dépouillés

par leur fonds de pension

 

8/06/2019 -Le fonds de revenu d'actions Woodford détient l'épargne-retraite et les investissements de
dizaines de milliers de personnes. Mais les résultats ont été si mauvais que les investisseurs ont retiré de
l’argent au taux de 10 millions de livres sterling par jour.
chute de 34% au cours des deux dernières années
Les administrateurs du fonds de pension de Kent, qui tentaient de limiter les pertes de Woodford pour 
ses 110 000 membres, ont décidé de se retirer lorsqu'il est apparu à la fin du mois dernier que le fonds
phare s'était contracté de 560 à 3,77 milliards de £ en seulement quatre semaines. À son apogée, le fonds
valait plus de 10 milliards de livres sterling.
La suspension de son fonds prestigieux a suscité la colère des investisseurs et a évoqué une enquête
officielle de la FCA. Le ramasseur d’équations conduisant Porsche doit absolument changer de cap.
Il était, disait la BBC en 2015, "l’homme qui ne peut pas arrêter de gagner de l’argent".
Il était la rock star des pensions et de la gestion de fonds, récompensé par un CBE pour ses services
à l'économie. Mais maintenant, depuis que Neil Woodford a empêché les investisseurs de retirer leur
propre argent de son fonds phare, il est sous les projecteurs pour toutes les mauvaises raisons ...
La semaine dernière, après 23 mois consécutifs au cours desquels les retraits du fonds avaient été
supérieurs aux nouveaux fonds, Woodford a constaté qu’il ne pouvait pas réaliser assez rapidement
de liquidités pour répondre aux demandes de retraits, du moins à un prix raisonnable. Il a fermé
le fonds aux retraits, laissant des légions d'investisseurs en colère et dans les limbes pendant 28 jours.
"La paille finale était la demande du fonds de pension du conseil de comté de Kent de retirer
sa participation de 263 millions de livres. Les administrateurs du fonds de pension de Kent - qui essayaient
de réduire les pertes que Woodford avait accumulées pour ses 110 000 membres - ont décidé de se retirer
a révélé à la fin du mois dernier que le fonds phare avait diminué de 560 millions de livres,
soit 3,77 milliards de dollars en seulement quatre semaines. À son apogée, le fonds valait plus
de 10 milliards de livres. "
https://www.theguardian.com/business/2019/jun/08/neil-woodford-fund-manager-rise-and-fall-
investors-bright-star-black-hole
Depuis deux ou trois jours, Woodford a posté une vidéo sur Youtube pour s'excuser de ne pouvoir
rendre l'argent aux clients

La destruction de l'hôpital public ne sert que des intérêts privés ...

 www.matierevolution.fr/spip.php?article5317

11 avr. 2019 - Urgences de Saint Antoine en grève C'est en s'organisant par eux-mêmes que les personnels des Urgences de l'hôpital Saint Antoine ont …



Urgence pour les services d’urgence !
Solidarité avec les personnels hospitaliers !

Depuis mars dernier, suite aux premiers mouvements de grève dans les hôpitaux parisiens, le mouvement de grogne des personnels soignants des services d'urgences s'étend avec 95 services en grève ce mardi 11 juin.

Quatre syndicats avaient appelé fin mai à cette journée de mobilisation et de grève nationale, pour développer le rapport de force face à la ministre de la Santé, avec à leurs côtés le collectif Inter-Urgences.

Comme le dit Patrick Pelloux, président de l'association des médecins urgentistes, en réponse aux déclarations de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn : "On ne lui demande pas d'inventer les choses mais déjà de rendre plus attractif le monde hospitalier." Agnès Buzyn a annoncé la mise en place d’une mission et d’un rapport. Mais les urgences n’ont pas besoin d’un énième rapport !

Cette situation est une "vraie crise" liée autant à un "vrai burn out qu’à un ras-le-bol" et "une vraie difficulté sur l'attrait pour venir travailler dans les hôpitaux".

Un système à bout de souffle

Les personnels ont peur de voir des gens mourir par manque de soin. Pour l'urgentiste Christophe Prudhomme, de la CGT-Santé, c'est une certitude et met en garde : « Cet été, il y aura des morts ».

Face aux non-réponses du gouvernement et à sa volonté de ne pas négocier, le mouvement de grève s’est intensifié avec le développement des arrêts de travail pour échapper aux assignations comme à Lons-le-Saunier et à Paris (à Saint-Antoine et Lariboisière), poussant les autorités sanitaires à recourir aux réquisitions, via les forces de police dans certains cas sur ordre du préfet.

La crise est bien là. La fréquentation des urgences a doublé en vingt ans, pour passer de 10 millions à 21 millions de passages par an. Dans le même temps les structures d'urgence ont diminué et leurs moyens en effectif n’ont pas augmenté. Comment « faire mieux avec moins » fut la ritournelle des gouvernements depuis plus de 20 ans !

Un hôpital est un tout. Une fois aux urgences, il faut trouver un lit d’aval si une hospitalisation est nécessaire dans un service. Cela est de plus en plus difficile, car tous les hôpitaux sont soumis à des plans de retour à l'équilibre financier avec comme conséquence la fermeture de lits et de services.

Choisir un service public de santé performant, rejeter l’appel au privé

En réponse à cette grave crise du service public hospitalier, certains, comme le chirurgien Guy Vallancien, membre de l'Académie nationale de Médecine, invité de Radio Classique le 11 juin, préconisent de créer plus de services d'urgences privés en France ! Tout est dit !

Il faut répondre dès maintenant aux revendications des soignants sur les salaires et les effectifs et construire une alternative à plus long terme face à la dégradation de l’hôpital public. Ceci nécessite de tout redéfinir : ce qu’est la médecine libérale, ce que doit couvrir les service public de santé et le type de coopération dans la prise en charge de la permanence des soins.

1-D'après les experts du Forum économique mondial (FEM)

Posté par spartacus1918 à 07:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2019

L' économie de la Russie et la question sociale (IIéme partie)

L' économie de la Russie et la question sociale (IIéme partie)

 

mis_re_en_russie

 

Le contexte international

Avant de parler de la question sociale en Russie, il nous faut replacer celle-ci dans le contexte plus général des pays de l'OCDE. En effet la fédération de Russie avait officiellement demandé en 1996 de devenir membre de l'OCDE. Comme nous l' avons signalé dans notre texte précédent, l'intégration suite à un référendum de la Crimée à la Russie en 2014, a été suivi de sanctions de l'Occident dont la remise en cause de son adhésion à l' OCDE.

 Comme dans de nombreux pays, l' augmentation du niveau de vie est au programme des promesses électorales de ceux visant des postes au gouvernement de leur pays ou bloc de pays comme l' UE. La Russie ne fait donc pas exception et en 2018, Vladimir Poutine candidat à sa propre succession, revenait à la charge sur l' indispensable développement économique du pays, la sécurité stratégique de la défense russe. Pour y parvenir Poutine a fixé un objectif d' augmentation de 50% du produit intérieur brut par habitant avant 2025. Il a cependant dévoilé six nouvelles armes stratégiques pour garantir la sécurité du pays dont les missiles embarqués hypersoniques Kinjal et les missiles balistiques Sarmat.

Une économie essentiellement basée sur la rente

 La plus grande faiblesse économique de la Russie, c'est son importante dépendance aux fluctuations des prix du gaz et du pétrole. En effet, la croissance moyenne de la Russie entre 1999 et 2005 était de 6,7% puis un rapide développement du PIB de 6 à 8% jusqu' en 2008. Cette vulnérabilité de la Russie s'est révélée au cours de la crise financière et économique mondiale de 2008 dite des subprimes, où les cours des hydrocarbures se sont effondrés et avec eux la bourse de Moscou, celle-ci plongea de 70%.

La Russie ressemble sur de nombreux points à ce que les économistes nomment de « maladie hollandaise »1 et il est bien connu que sur les marchés internationaux l'industrie russe n' est pas compétitive, sauf pour  celle de l'armement.

Les fluctuations du prix des hydrocarbures déterminent la politique extérieure de l' état russe ;allant jusqu'à s'entendre avec l' Arabie Saoudite pour limiter les productions et maintenir les prix à la hausse2 ; tout en signant un pacte dit de Moscou avec Mohammed ben Salmane .

 Après la crise de 2014-2016, l' économie russe émerge3 de nouveau, les importations vont chuter plus que les exportations et l'inflation descendra à moins de 5% au premier trimestre 2017. En 2016 son PIB est de 1290 Mds de dollars contre 2230 en 2013. Depuis 2014 le pouvoir d' achat d'une heure de travail a été divisé par deux ; et le niveau de vie reste en deçà du niveau de vie des années 2000. Cette émergence, se fera sur le dos de la population, les revenus réels ont chuté de 12,7% entre octobre 2014 et novembre 2016. Il en résultera que plus de 20 millions de russes sur une population d' environ 145 millions vivent en dessous du seuil de pauvreté ( sources 2016). Ce ne sont pas les sanctions économiques de l' Occident qui ont provoqué cette situation. Elles ont plutôt joué dans les deux sens et l' UE va en faire les frais. Quant à la Russie elle va compenser ses pertes en se tournant de plus en plus vers l' Asie et le Proche Orient.

 Le retour au capitalisme d' état s'appuyant sur un complexe militaro industriel.

Si sous la présidence de Boris Elsine, le secteur public fut considérablement amoindri, sous les différents mandats de Vladimir Poutine il va en être autrement. La reprise en main par l’État du secteur énergétique est indiscutable4 . Vont suivre, le secteur bancaire et le complexe militaro-industriel c'est à dire les principaux centres décisifs de l' économie. Il va en résulter sans entrer dans les détails que tous secteurs confondus les entreprises publiques contribuent à 70% du PIB national, contre 35% en 2005. Tout pays en état de faiblesse a toujours recours à une reprise en main par l' État des piliers de l' économie, ce n' est pas propre aux pays socialistes le gaullisme avait lui aussi ses plans et sa force de frappe.

 Injustice sociale et montée du populisme

 La montée du populisme n' est pas qu'une affaire européenne, la fracture sociale entre les oligarques richissimes et la population appauvrie est d' autant plus vive que les oligarques procèdent à la fuite des capitaux aux premiers coups de brise sur les finances russes.

 « Les fuites de capitaux de Russie, qui évoluent en dent de scie après s'être envolées lors de la crise de 2014, ont rebondi de 58% en 2017, a indiqué mardi la banque centrale russe. Elles se sont élevées à 31,3 milliards de dollars en 2017, contre 19,8 milliards de dollars en 2016 (chiffre révisé), 57,5 milliards de dollars en 2015 et plus de 150 milliards de dollars en 2014. (le figaro 17 01 2018)

 Tout ceci est dénoncé sur les réseaux sociaux qui font la part belle au jeune Navalny Aleseï qui a dénoncé dans un film5 la corruption de Medvedev

 Déclin des dépenses de santé publique , d' éducation et de la natalité

 En 2005, à la suite d'un mouvement de protestation sans précédent depuis le début des années 1990, le gouvernement est amené à introduire certaines réformes sociales, dont notamment l' augmentation des allocations familiales.

En Russie, le taux de natalité est en baisse depuis quelques années , ceci est dû à plusieurs facteurs dont l'importante chute du niveau de vie des classes laborieuses ( le PIB ayant été divisé par deux entre 1990 et 1998). C 'est sur fond de problèmes démographiques ( 1,2 millions d' actifs en moins entre 2015-2016 (selon le service fédéral des statistiques) que l' économie russe tente une sortie. Il faudra attendre l' année 2009, pour que s' amorce un faible accroissement du taux de natalité.

 En cette année 2019, Vladimir Poutine devant le parlement russe a déclaré vouloir un fort soutien financier à la famille et à la natalité. Nous pouvons résumer sa politique par la formule «Plus d’enfants-moins d’impôts» érigée en principe. Vladimir Poutine se rend bien compte que le déficit croissant de la population est une menace à moyen terme pour le maintien de la puissance russe. Il est convaincu que la Russie parviendra à l’accroissement naturel de la population et au renouvellement des générations d’ici 2024. Mais pour le moment la population russe continue de décroître. Dans un article publié par Spoutnik, Poutine s'exprimant lors du VIe Congrès des compatriotes russes vivant à l'étranger qui se tenait les 31 octobre et 1er novembre 2018 à Moscou, Vladimir Poutine a précisé certains points de la politique migratoire russe.

 «Il vise, entre autres, la création des conditions les plus confortables pour l'installation en Russie à titre permanent des compatriotes de l'étranger ainsi que l'établissement de règles concrètes sur l'entrée [sur le territoire russe, ndlr], sur l'obtention d'un permis de séjour et de travail et sur l'acquisition de la nationalité russe»

 La question du logement

La reprise en main par l' État du secteur bancaire et l' augmentation de son assise sur la répartition des aides aux plus indigents (80% de la population paupérisée en dépend), va inévitablement jouer en faveur de l' État Poutine. Celui-ci misant sur une politique nataliste à moyen terme se doit d' accompagner celle-ci de construction de logements, il s' agit d' aides à l' accession à la propriété.

 La famille russe moyenne comprenant trois ou quatre personnes ne dispose que de 50 m2 pour vivre. Les privatisations des années 1990 /2000 ont incité les Russes à devenir propriétaire de leur logement et l'on compte depuis 2016, plus de 87% de famille propriétaire de leur logement. Le plus souvent il s'agit de logement construit avant les années 1970, dont les charges d'entretien étaient ainsi reportées sur le « propriétaire de dettes ».

 Voir :Le mouvement du logement en Russie: état des lieux à la fin 2006

 La question des retraites

 V.Poutine tout comme E.Macron sont confrontés à une baisse de popularité, elle est la conséquence de la douloureuse réforme des retraites qui balaye le monde depuis des années. D'après les experts du Forum économique mondial (FEM) le déficit des cotisations retraite dans le monde atteindra les 400.000 milliards de dollars,c' est 20 fois le PIB des Etats-Unis.Le FEM déclare que si d'ici 2050 l' espérance de vie moyenne passe à 85 ans, tous les systèmes de retraites s'effondreront.

 Les autres secteurs économiques

 Le charbon, l'héritage du passé

La Russie dispose,d'importante réserve de charbon sur laquelle elle a comme les pays d' Europe bâti sa puissance économique. Elle est toujours la deuxième plus importante réserve de charbon du monde (173 milliards de tonnes) contre 267 milliards pour les états unis et 126 milliards pour la Chine. Par contre en ce qui concerne la production de charbon la Russie se place au 6 éme rang, dérrière la Chine, les Etats-Unis, L Inde, l' Australie et l' Afrique du Sud.

 En 2017, la production de charbon de la Russie atteignait 206,3 Mtep, au 6e rang mondial avec 5,5 % du total mondial, en progression de 6,7 % ; entre 2007 et 2017, elle a progressé de 44 %

L' état russe un État nucléaire.

La Russie dispose d'environ 10 % des réserves établies d'uranium de la planète, estimées à 5 500 milliers de tonnes, et assure environ 8 % de la production mondiale de ce minerai, avec un volume de 3 400 tonnes en 2007.

mais aussi le 3e producteur d’électricité d’origine nucléaire (derrière les États-Unis et la France) en 2015. 

La Russie, doit pour alimenter son parc de 36 réacteurs nucléaires6 répartis entre 10 centrales, et ses exportations, porter sa production annuelle d' uranium à 10 000 tonnes à l' horizon 2015 et à 25 000 tonnes d'ici 2025. La Russie est un gros consommateur d' énergie le troisième derrière les États-Unis et la Chine avec une population bien moindre. Si en 2015 la part de l' énergie nucléaire représentait 18,6% de la production électrique nationale, celle-ci devrait atteindre 45% à 50% d'ici 2050 et 80% d'ici 2100.

Au 1er octobre 2016, 7 réacteurs nucléaires étaient en cours de construction (seule la Chine en construit davantage à l'heure actuelle) et la construction de 26 tranches supplémentaires est envisagée en vue d’une mise en service entre 2018 et 2035.

La Russie premier exportateur de blé

La Russie,malgré quelques aléas du au mauvais temps confirme sa première place comme producteur de blé (68,5 millions de tonnes, contre 84,9 Mt en 2017-2018) ; mais aussi comme exportateur mondial de blé.

Toutes céréales confondues, la Russie a augmenté de 49% son record d’exportations en 2017-18, à 52,9 Mt. Ses exportations au cours de la campagne 2018-19 s’élèveraient à 48,5 Mt, selon le département américain de l’Agriculture.

Les producteurs et exportateurs de blé européen s’inquiètent de cette offensive russe à l' export. En effet outre son important client qu'est l' Égypte (premier importateur de blé mondial) la Russie s'ouvre des marchés vers la Tunisie, le Vietnam, et la Lettonie.

La logistique à la traîne

Les pertes importantes de production de blé, pour difficulté de transport et logistique et conservation dans les silos remontent à l' époque de l' URSS. Il est constaté que 60% des silos actuels ont été construits il y a plus de 30 ans et sont obsolètes par rapport aux normes internationales. Le transport routier (55,9% des volumes transportés) est lui aussi affecté par son atomisation, quant au rail (44,1% des volumes) il manque de wagons7.

Le stockage des céréales est un problème récurrent en Russie, et la conséquence d'un important gaspillage quant on sait que la moitié des stockages se trouve dans les fermes ; que les wagons finissent comme outil de stockage. Il y a, à ce niveau une forte demande d'investissements pour moderniser les ports et l' ensemble de la logistique.

Néanmoins la Russie est à l' offensive sur le marché des céréales, et tente de devenir le plus important centre exportation au Proche-Orient, elle commence d' ailleurs à tailler des croupières à la France en Algérie et aussi aux exportateurs américains.

« Les exportations de céréales devraient, elles, dépasser de presque 30% le record de 2017 pour atteindre plus de 42 millions de tonnes, a indiqué le Centre, ajoutant qu'aucun pays du monde n'avait enregistré de tels chiffres au cours des 30 dernières années. » Sputnik

G.Bad juin 2019

 Bibliographie

 Le RAMSES 2018 les textes de la rubrique ou va la Russie

Le texte en ligne du sénat français «  l'énergie au cœur de la puissance économique russe »

Notes

1L'expression de « maladie hollandaise » désigne, en théorie économique, ce qui est arrivé aux Pays-Bas à la suite de la découverte d'importants gisements de gaz en mer du Nord dans les années 1970. La « manne énergétique » qui s'est alors déversée sur la Hollande, outre un impact inflationniste, a eu des effets d'éviction sur le reste de l'économie du pays.

2-Rappelons qu’au printemps 2017, un accord historique (accord OPEP + Russie) fut conclu afin de réduire les productions de pétrole et faire ainsi remonter les cours…

3-à l' échelle mondiale la Russie fait partie des pays émergents

4-L'affaire de la nationalisation de la compagnie pétrolière indépendante Ioukos et la condamnation de ses dirigeants, notamment de Mikhaïl Khodorkovsky, en a été l'illustration la plus marquante.

5Film «  ne l' appelez pas Dimon » visionné sur youtube 23 millions de fois en juin 2017

  • 6En 2014, le parc nucléaire mondial a fourni près de 10,8% de l’électricité produite dans le monde.

  • Si les États-Unis possèdent le plus grand nombre de réacteurs nucléaires (99), la part de l’électricité nationale d’origine nucléaire n’y est que de 19,5% contre 77% en France.

  • Les 48 réacteurs nucléaires du Japon, jugés « opérationnels » par l'AIEA sont actuellement à l’arrêt pour un renforcement de leur sûreté.

  • La Chine possède le plus grand nombre de réacteurs en cours de construction (25 dont 2 EPR). 

7 Il y a dix ans, 33 000 étaient disponibles. En 2010, ce chiffre a baissé à 28 000 wagons, et à 20 000 wagons en 2015.

Posté par spartacus1918 à 18:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30 mai 2019

INFOBREF N°523-Le lobby pro-saoudien aux États-Unis- Ethiopie-France télécom-57 suicides à la SNCF

 

INFOBREF N°523

VIDEO. Pour l’acte 26, les Gendarmes ressortent leur fusil d’assaut à Nantes

 

VIDEO. A Nantes, un journaliste de CNEWS reçoit un tir de LBD dans le ventre

 

VIDEO. A Nantes, un gendarme sort son arme à feu

Depuis le début de la manifestation, les violences policières pleuvent sur les Gilets Jaunes. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos et témoignages fleurissent. Et pour cause, à Nantes, la mobilisation est massive ce 11 mai, pour l’acte 26 des Gilets Jaunes.
Dans l’après-midi, un journaliste de la chaine CNEWS a été touché par un tir de LBD dans le ventre.

 

Ethiopie. Une étude dévoile la précarité des ouvrières du textile les moins payées au monde

Une étude intitulée « Fabriqué en Éthiopie : les défis de la nouvelle frontière de l'industrie du vêtement » dévoile que les ouvriers des usines qui alimentent des grandes marques comme H&M, Guess ou Calvin Klein sont payés 26 dollars par mois en Ethiopie.

Esther Tolosa

mardi 14 mai 2019



Rendue public le 7 mai, cette étude du Centre Stern pour les affaires et les droits de l’homme de l’université de New York, dévoile que les Éthiopiens sont les travailleurs les moins biens payés de l’industrie mondiale du vêtement, avec un salaire de seulement 26 dollars par mois, soit 23 euros. Un revenu qui les situe loin derrière les ouvriers du Bangladesh qui gagnent environ 95 dollars par mois.

Ce sont des grandes marques comme Guess, H&M ou encore Calvin Klein qui profitent de cette main d’œuvre à très bas coût. En effet, l’Éthiopie n’a pas instauré de salaire minimum dans le privé, car le gouvernement ambitionne de devenir le principal centre manufacturier, quitte à ignorer la décence humaine. En effet, contre l’argument qui dirait que les salaires ne sont jamais comparables d’un pays à l’autre, on apprend dans ce rapport, même en Éthiopie, 26 dollars par mois ne permettent pas de vivre.

Ainsi, les ouvriers de ces usines de vêtement, dont une grande partie sont des femmes, peinent à s’en sortir. Une situation qui génère un turn-over important puisqu’on apprend dans cette étude que la quasi-totalité des ouvriers de ces usines sont remplacés en un an.

Pourtant, face à cette précarité, outre les démissions, ce sont aussi les conflits et les grèves qui se multiplient. « Plutôt que la force de travail docile et bon marché promue en Ethiopie, les fournisseurs basés à l’étranger ont rencontré des employés qui sont malheureux de leur rémunération et de leurs conditions de vie, et qui veulent de plus en plus protester en cessant le travail ou même en démissionnant », explique ainsi le directeur adjoint du centre Stern, Paul Barrett.

Une lutte de classe qui donne de l’espoir face aux pratiques rapaces des patrons qui cherchent perpétuellement le moins-disant social et sèment la précarité là où ils s’installent comme dansles pays d’où ils délocalisent.

Voir aussi :Ethiopie, « le tigre africain » ?

 

VIDEO. Coup de gueule d’Anasse contre le silence sur les 57 suicides à la SNCF

 

France Télécom. «Organiser la précarisation subjective permanente»

Publié par Alencontre Le 14 - mai - 2019

Entretien avec Danièle Linhart
conduit par Cécile Rousseau

Danièle Linhart qui a suivi la crise chez l’opérateur de télécommunications (France Télécom), constate que les fondements managériaux perdurent dans le privé comme dans le public et que la bataille contre le burn-out est loin d’être gagnée. [Voir sur le «procès de France Télécom les articles publiés sur ce site en date du 6, 9 et 12 mai.] Lire le reste de cet article »

France. Amazon organise sous-traitance et surexploitation

Publié par Alencontre Le 9 - avril - 2019

Par Gurvan Kistanadjaja

A peine reçu le courrier recommandé lui notifiant son licenciement pour faute grave, que Jean-François M.T. s’interroge à haute voix: «Comment ai-je fait pour tenir aussi longtemps?» Ce quadragénaire d’origine congolaise devenu chauffeur-livreur sur le tard a contacté Libération il y a quelques semaines après avoir lu notre enquête publiée le 5 octobre 2018 sur les conditions de travail des petites mains d’Amazon. On y décrivait de l’intérieur le quotidien de ces salariés employés par des sous-traitants de la multinationale et soumis à une cadence infernale. Lire le reste de cet article »

France-Débat. «35 heures: retour vers le futur»

Publié par Alencontre Le 8 - mars - 2019

Par Michel Husson

Cette contribution dresse un bilan chiffré de l’expérience des 35 heures en France, de manière à poser à nouveau la question de la réduction du temps de travail.

Malgré l’incrustation du chômage de masse et l’extension de la précarité, on ne parle plus beaucoup de réduction du temps de travail. Il y a là un double mystère, et aussi un double déni : en France, le passage aux 35 heures a correspondu à une exceptionnelle création d’emplois ; et, historiquement, une partie des gains de productivité ont été Lire le reste de cet article »

Le lobby pro-saoudien aux États-Unis 2/2

28 mai 2019 René Naba Aucun commentaire

RENÉ NABA — Ce texte est publié en partenariat avec www.madaniya.info..

Les Trois coups de semonce américains à la dynastie wahhabite

Depuis la guerre anti soviétique d’Afghanistan (1979-1989), qu’ils ont mené conjointement en y impliquant les «arabes afghans» enrôlés dans la légion islamique d’Al Qaida, que la presse occidentale désignait du vocable flatteur de «combattants de la liberté» avant de les stigmatiser du vocable infamant de «terroristes islamistes», les relations américano saoudiennes ont évolué en
dents de scie, en dépit d’une apparente solidarité de façade.

En dépit d’un important lobbying saoudien, les tirs de semonce sans sommation, sont fréquents:

Le 1er coup de semonce: l’épée de Damoclès de la partition du Royaume

Quand le Pentagone re dessine le Monde : «les Lieux saints de l’Islam» sous supervision d’un «super vatican musulman».

Sur fond d’un climat chahuté, exacerbé par une vague sans précédente d’islamophobie occidentale, le parrain américain des Saoudiens est entré subrepticement en scène pour donner un magistral coup de poing sur la table, qui y a retenti comme un assourdissant coup de semonce.

Cauchemar de la dynastie wahhabite, la menace de partition de l’Arabie saoudite a été, une nouvelle fois, brandie en pleine guerre contre le terrorisme, d’une manière publique, cette fois, par un ponte de l’armée américaine qui a préconisé carrément de soustraire les lieux saints de l’Islam à l’autorité saoudienne pour en confier la gestion à un conseil international, en faisant ainsi «une sorte de SUPER VATICAN MUSULMAN»

De quoi saper définitivement le fondement du leadership wahhabite sur la sphère musulmane

LIRE La suite

Posté par spartacus1918 à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mai 2019

Sur les élections européennes 2019

 

 

Masereel

ÉLECTIONS PIÈGE À CONS

 

Cette année, l'expression de Mai 68 « élections piège à cons »1 prend une nouvelle fois toute sa dimension. En effet la vague contestataire des gilets jaunes fut à ses débuts une contestation spontanée des « tous pourris » parlement, syndicats, sénat. Ce n' est pas moins de 60% du peuple de France qui pour des raisons différentes commence à considérer la démocratie républicaine comme une dictature. Si nous nous basons sur l' étymologie de démocratie, celle-ci veut dire le pouvoir du peuple et par conséquent une dictature du peuple révolutionnaire sur le pouvoir aristocratique et ensuite sur la bourgeoisie.

 

La réalité est bien sur plus sévère, quand le dit peuple relâche sa pression, qu'il considère l' Etat prédateur comme un Etat protecteur, la démocratie devient une dictature sur le peuple . Les gilets jaunes ont au moins compris à quoi sert la fiscalité, à entretenir un appareil d' état totalitaire/ militaro-industriel contre la majorité du peuple.

 L'illusion référendaire

 Mais le mouvement des gilets jaunes au court de ses différents actes a fini par lâcher la proie pour l' ombre en pensant redonner le pouvoir au peuple par le truchement du RIC, sans toucher à un cheveux de l' appareil d' état. La boite de pandore du RIC devant mener à l' écurie des urnes fut alors ouverte et une partie des gilets jaunes y voyant un moyen légal de continuer le combat en participant à ce qu'ils avaient contester au départ. Jérôme Rodrigues, une des figures des gilets jaunes, a appelé pour les élections européennes "à faire un vote anti-Macron", au cours de l' Acte 27

  L' écurie des urnes, ce n' est certes pas une nouveauté, et le retour du citoyen révolté dans l' isoloir un moyen de calmer le jeu . Souvenons nous comment Mai 68 s'est terminé, De Gaulle a mis fin à ce qu'il avait appelé la « chienlit » grâce à la grande contre manifestation des champs Élysée.

  Le 30 mai, 500.000 à un million de personnes manifestent sur les Champs-Élysées en soutien au général De Gaulle. Un défilé qui va clôturer la fin des événements. Confiant du soutien populaire, De Gaulle va se lancer dans le référendum sur la régionalisation , mettant son mandat présidentiel en jeu. Un an après l'avoir adulé les français dont il avaient dit en 1940 qu'ils étaient des veaux vont le faire tomber.

 Depuis les français vont continuer a veauté avec le sentiment que plus cela change et plus c' est la même chose, voir pire aujourd'hui.

  En 2005, la grande anarque référendaire de la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe va exploser aux yeux de tous

  A la question "Approuvez-vous le projet de loi qui autorise la ratification du traité établissant une Constitution pour l'Europe ?" qui leur était posée dimanche 29 mai 2005, les électeurs ont répondu par un non franc : 54,87 % des suffrages exprimés, contre 45,13 % pour le oui.

  « Les Français, comme d’autres citoyens de l'Europe, lancent un avertissement sans précédent aux institutions de Bruxelles et aux partis politiques. C’est une rupture majeure sur ce long chemin entamé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par des pays autrefois belligérants, aujourd’hui amis dans leurs rêves d'union. » France Inter

  Et voilà que le peuple d' un des principaux pays de l' Europe des 25 rejette le traité les sondages avaient pourtant annoncés un raz de marée de 71% en faveur du traité et voilà une fois de plus l' arroseur arrosé. La cuisine électorale, s'est trompée de plat et les convives n' ont plus qu' à se trouver un autre menu capable de recycler les restes.

 C' est bien entendu ,ce que les institutions européennes vont entreprendre, en faisant repasser le plat sous le nom de traité de Lisbonne. Élaboré en catimini, ce traité fut présenté par N. Sarkosy à la signature et signé. Ce déni de démocratie marquera les institutions européennes au fer rouge. C'est à cette Europe-là, technocratique et libérale, voir ultra-libérale, que les Français et Néerlandais ont dit non en 2005.

  Les exemples de ce type ne manquent pas, le dernier en date fut celui concernant l' indépendance de la Catalogne.

 Pour les élections des députés de l'Union Européenne le camp prolétarien ne peut qu'appeler à l' abstention.

 

 

 

1-«Elections, piège à cons» est le titre d’un article de Jean-Paul Sartre dans les Temps modernes en janvier 1973.

 

Posté par spartacus1918 à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mai 2019

VIDEO.Gilets jaunes- A Nantes, un gendarme sort son arme à feu

 ACTE 27- contre la terreur policière et judiciaire de l' Etat

Les blessés signalés sont plusieurs milliers et Zineb Redouane a été tuée à sa fenêtre par un tir de gaz lacrymogène. Pour ce qui est des mutilations définitives, David Dufresne décompte 286 blessures à la tête et le collectif contre les violences d’État Désarmons-les a recensé 24 personnes ayant perdu l’usage d’un œil, 5 personnes qui ont eu la main arrachée et 1 personne qui a définitivement perdu l’audition. Le climat de terreur est en place, et il ne s’arrête pas à la rue.

Dans les tribunaux le mardi et le mercredi, on voit bien ce qu’il y a dernière le sombre euphémisme de « l’essouflement » : chaque semaine, toujours plus de comparutions immédiates aux motifs toujours plus ridicules, toujours plus de Gilets jaunes en prison, en sursis ou interdits de manifester. Il y a un mois, au moment de l’appel de Saint-Nazaire à manifester contre la répression, les Gilets jaunes rappelaient les chiffres glaçants de la répression judiciaire du mouvement : 8700 gardes à vue, 2000 procès dont 1500 comparutions immédiates, près de 40% de peines de prison fermes, plus de 400 mandats de dépôt. Il y a beaucoup trop de voix qu’on n’entend plus chanter dans les manifs, parce qu’elles sont bien gardées entre les quatre murs d’une prison. On prend des mois d’incarcération pour une insulte ou pour un palet de lacrymo renvoyé à son expéditeur. On prend sursis et amende pour dissimulation du visage. Et voila qu’Odile Maurin, Gilet jaune toulousaine toujours en première ligne de la lutte, attend son procès pour « violences » envers des policiers « avec usage et menace d’une arme » - à savoir son fauteuil roulant - et « entrave volontaire à l’arrivée des secours » - qui ne seraient autre que le canon à eau de la police. On croit rêver.

Impunité policière

Malgré l’ampleur du phénomène de répression mais sans grande surprise, quand ils sont interrogés au sujet des personnes blessées par la police, on voit que les membres du gouvernement nient la réalité pourtant scientifiquement établie, tant par des médecins que par le travail de collectifs ou journalistes indépendants. Dans le discours dominant, celui du gouvernement, les violences de la police sont sans cesse renvoyées dos à dos avec les prétendues violences des manifestants. Mais qui est encore dupe face à ce discours à l’heure où l’affaire Rémi Fraisse, assassiné par la police en 2014, se termine en 2019 par un « non-lieu » pendant que les Gilet jaunes sont condamnés à de la prison ferme en comparution immédiate ? Il est désormais clair que cette justice de classe, révélée aux yeux de tous par le mouvement des Gilets jaunes, est nécessaire au maintien du système en place et ne sera pas renversée par des enquêtes IGPN.

Le 18 mai dans la rue contre la répression policière et judiciaire !

Pour en finir avec la répression d’État, organisons-nous et prenons la rue ce samedi autour des mots d’ordre de la justice et de la vérité pour toutes les personnes victimes de violences policières et de l’amnistie pour tous les Gilets jaunes condamnés ou inculpés. Mais c’est aussi aux organisations, syndicales et politiques de se positionner enfin fermement contre cet État de plus en plus autoritaire et d’appeler à combattre frontalement cette escalade répressive, à un moment où la répression des ouvriers combatifs fait aussi rage dans les entreprises, comme c’est le cas d’Eric ou de Renald, menacés de licenciement par la SNCF.

Nous reproduisons ci-dessous l’appel à manifester de l’Assemblée des assemblées de Gilets jaunes qui s’est tenu le à Saint-Nazaire.

« Depuis 5 mois, la répression policière et judiciaire contre le mouvement des Gilets jaunes est gigantesque. Nous comptons des milliers de blessés, 22 personnes éborgnées, 5 mains arrachées et une personne tuée. Les violences policières qui mutilent et qui tuent sont un acte d’intimidation politique, elles cherchent à nous terroriser pour empêcher d’agir : elles constituent un crime d’État. Pour justifier ce crime, le gouvernement, avec l’appui de certains médias, criminalise toutes celles et ceux qui contestent sa politique. La répression judiciaire prend la suite des violences policières pour étouffer le mouvement : 8700 gardes à vue, 2000 procès dont 1500 comparutions immédiates, près de 40% de peines de prison fermes, plus de 400 mandats de dépôt.

Ce que nous vivons aujourd’hui est le quotidien des quartiers populaires depuis des décennies. Maintenant, l’autoritarisme se généralise à toute la société.
Nous, Gilets jaunes réunis en Assemblée des Assemblées à Saint-Nazaire, appelons à un énorme acte national samedi 18 mai partout en France, à l’occasion de l’acte 27.

Nous exigeons :
- L’annulation des peines des milliers de prisonniers et condamnés du mouvement des Gilets jaunes et de toutes les autres luttes criminalisées.
- L’annulation des poursuites qui pèsent sur les personnes accusées et inculpées.
- La défense des libertés publiques et des droits fondamentaux.
- La reconnaissance des centaines de personnes enfermées, dans le cadre des Gilets jaunes, des quartiers populaires et de toutes les luttes défendant le bien commun, comme les prisonniers politiques.
- L’interdiction immédiate du LBD 40 et des grenades offensives.

Nous devons résister de toute notre force contre cet autoritarisme !
Nous appelons au renforcement et à la constitution des cagnottes de soutien existantes, et des groupes de soutien juridique. Nous appelons à la constitution d’une plate-forme nationale pour recenser les cas de répression judiciaire, soutenir les inculpés, les prisonnières et prisonniers. Nous appelons au partage de tous les savoirs pour se défendre face à la répression policière et judiciaire.

Samedi 18 mai, retrouvons nous partout pour manifester et nous rassembler devant les tribunaux et les prisons ! Retrouvons-nous pour exprimer toute notre solidarité avec nos blessés, nos condamnés et leur famille.

Les Gilets jaunes de l’Assemblée des Assemblées appellent aussi à participer à la manifestation du 13 avril pour le retrait de la loi « anticasseurs ».

Cet appel sera partagé et transmis dans les groupes, les ronds-points et les assemblées générales locales pour qu’ils se l’approprient et le fassent vivre s’ils le souhaitent ! »

 

 VIDEO. Pour l’acte 26, les Gendarmes ressortent leur fusil d’assaut à Nantes

 

VIDEO. A Nantes, un journaliste de CNEWS reçoit un tir de LBD dans le ventre

 

VIDEO. A Nantes, un gendarme sort son arme à feu

Depuis le début de la manifestation, les violences policières pleuvent sur les Gilets Jaunes. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos et témoignages fleurissent. Et pour cause, à Nantes, la mobilisation est massive ce 11 mai, pour l’acte 26 des Gilets Jaunes.
Dans l’après-midi, un journaliste de la chaine CNEWS a été touché par un tir de LBD dans le ventre.

 

Posté par spartacus1918 à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 mai 2019

1er mai 2019-toujors les violences policières

 

 

Posté par spartacus1918 à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :