cristalline ENcore une fois, la preuve nous est donnée de l'incapacité de la « civilisation capitaliste » d' affronter les maux qu'elle a engendré dans sa course aveugle au profit. Les catastrophes dites écologiques, même si elles ont pour origine les forces de la nature n'en sont pas moins le plus souvent le résultat de la maltraitance de la nature.

Le 20 avril,la marée noire, suite à l' explosion et au naufrage d'une plate forme pétrolière du groupe britannique BP s'est déversée dans le golfe du Mexique, et celle qui  a touchée la Chine ne sont pas le fait du hasard mais bien le résultat permanent de la course au profit et de ce que l' on appelle « l' erreur humaine » pour ne pas mettre de visage sur les responsabilités.

Aux Etats Unis c'est la Cie pétrolière BP qui est responsable de cette marée noire qui se déverse à la cadence de  800 000 litres par jour, en Chine c'est une explosion d' un pipeline, consécutif à l' injection de produits chimiques dans l' oléoduc pour enlever le souffre du brut qui est responsable de l' explosion dans le port de Dalian.

   La catastrophe haïtienne a elle aussi démontrée que toute une population victime d' un séisme est laissée à l' abandon. Pourtant après l' ouragan Katrina qui avait dévasté la Nouvelle Orléans on avait déjà constaté l' impuissance de l' état US leader de la sécurité mondiale à venir en aide à sa population ( 140 000 sans abris et un million à déplacer).  Si un état comme les USA est impuissant à agir, il ne faut pas s'étonner que le gouvernement du  Pakistan soit complètement paralysé par les dévastations où plus de 15 millions errent sans abris.

  En Russie, la sécheresse a engendré des incendies allant jusqu' à rendre irrespirable l' air de la ville de Moscou et touchant maintenant le site de Tchernobyl créant un risque de pollution nucléaire sur l' Europe. La aussi on essaye de diluer les responsabilités et Greenpeace, a bien ciblé celles ci en dénonçant les 70 000 postes de gardes forestiers supprimés, et la privatisation de l' exploitation des massif forestiers. La nouvelle loi, protège les intérêts des grands exploitants forestiers, comme le groupe ILIM, principale entreprise de bois et papier de Russie, dont Dimitri Medvdev fut un temps directeur juridique. En France un programme concocté dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP) prévoit comme en Russie un dégraissage des effectifs de l' ONF ( Office nationale des forêts) en passe d' être privatisé. L' ONF employait 15000 personnes il y a 10 ans, actuellement il n' en reste que 9700. Nous voyons qu'un incendie monstrueux est possible dans les landes, comme ce fut déjà le cas après la seconde guerre mondiale en août 1949 qui ravagea 50000 ha.

Les gouvernements s'indignent, cela ne coûte pas cher, et jurent que cela ne va plus se reproduire. Mais l' encre de leur déclaration  est à peine sèche que déjà, nous apprenons une nouvelle explosion ( propre celle-ci) d'une plate forme BP dans le golfe du Mexique, que les feux reprennent en Russie et en France dans les Landes ( 200 hectares de pins incendiés).

Le procès de la société capitaliste n' est plus à faire, il faut maintenant exécuter la sentence de sa fin .

Réponse à la question: celà veut tout simplement dire que le capitalisme, jour aprés jour détruit la nature et que vouloir le réformer de l' intérieur est pure illusion, il faut le mettre à la poubelle de l'histoire ou crever avec lui.

G.B