Impérialisme

 

 

Une grande partie de l'influence que le National possédait sous Louis-Philippe était due précisément à cet impérialisme masqué ; mais il devait plus tard, sous la république, trouver sur ce terrain un concurrent redoutable en la personne de Louis Bonaparte. (K Marx. le 18 brumaire de Louis Bonaparte)

 

 

C'est elle-même qui a renforcé violemment l'impérialisme de la classe paysanne, c'est elle qui a maintenu les conditions qui ont donné naissance à cette religion paysanne. Assurément, la bourgeoisie ne peut que craindre la stupidité des masses, tant qu'elles restent conservatrices, et leur intelligence, dès qu'elles deviennent révolutionnaires. (K.Marx. le 18 brumaire de Louis Bonaparte)

 

 

“ Le propre du capitalisme est, en règle générale, de séparer la propriété du capital de son application à la production ; de séparer le capital-argent du capital industriel ou productif ; de séparer le rentier, qui ne vit que du revenu qu’il tire du capital-argent, de l’industriel, ainsi que de tous ceux qui participent directement à la gestion des capitaux. L’impérialisme, ou la domination du capital financier, est ce stade suprême du capitalisme où cette séparation atteint de vastes proportions. ” page 68 ed.

 

 

« Si l'on devait définir l'impérialisme aussi brièvement que possible, il faudrait dire qu'il est le stade monopoliste du capitalisme. Cette définition embrasserait l'essentiel, car, d'une part, le capital financier est le résultat de la fusion du capital de quelques grandes banques monopolistes avec le capital de groupements monopolistes d'industriels; et, d'autre part, le partage du monde est la transition de la politique coloniale, s'étendant sans obstacle aux régions que ne s'est encore appropriée aucune puissance capitaliste, à la politique coloniale de la possession monopolisée de territoires d'un globe entièrement partagé. » (Lénine, l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, ed.Moscou, œuvres choisies vol, 1 , p.725-726)

 

 

« L'impérialisme est une tendance aux annexions : voilà à quoi se réduit la partie politique de la définition de Kautsky. Elle est juste, mais très incomplète, car, politiquement l'impérialisme tend, d'une façon générale, à la violence et à la réaction. Mais ce qui nous intéresse ici, c'est l'aspect économique de la question, cet aspect que Kautsky introduit lui-même dans sa définition. Les inexactitudes de la définition de Kautsky sautent aux yeux. Ce qui est caractéristique de l'impérialisme, ce n'est point le capital industriel, justement, mais le capital financier. Ce n'est pas par hasard qu'en France, le développement particulièrement rapide du capital financier, coïncidant avec l'affaiblissement du capital industriel, a considérablement accentué, dès les années 1880-1890, la politique annexionniste (coloniale). L'impérialisme se caractérise justement par une tendance à annexer non seulement les régions agraires, mais même les régions les plus industrielles (la Belgique est convoitée par l'Allemagne, la Lorraine par la France), car premièrement, le partage du monde étant achevés, un nouveau partage oblige à tendre la main vers n'importe quels territoires; deuxièmement, ce qui est l'essence même de l'impérialisme, c'est la rivalité de plusieurs grandes puissances tendant à l'hégémonie, c'est-à-dire à la conquête de territoires - non pas tant pour elles-mêmes que pour affaiblir l'adversaire et saper son hégémonie (la Belgique est surtout nécessaire à l'Allemagne comme point d'appui contre l'Angleterre; l'Angleterre a surtout besoin de Bagdad comme point d'appui contre l'Allemagne, etc.).((Lénine, l'impérialisme, stade suprême du capitalisme, ed.Moscou, œuvres choisies vol, 1 , p.728)

 

 

“ Mais le capitalisme n’est devenu l’impérialisme capitaliste qu’à un degré, très élevé, de son développement, quand certaines caractéristiques fondamentales du capitalisme ont commencé à se transformer en leurs contraires, quand se sont formés et pleinement révélés les traits d’une époque de transition du capitalisme à un régime économique et social supérieur. ” (Lénine p. 104, de  “l’impérialisme stade suprême ” ed. Pékin.)

 

 

“ L’Impérialisme est l’expression politique du processus de l’accumulation capitaliste se manifestant par la concurrence entre les capitalistes nationaux autour des deniers territoires non capitalistes encore libres du monde. ” (L’accumulation du capital T.II p.115 ed. Maspero)

 

 

“ La phase impérialiste de l’accumulation -ou phase de la concurrence mondiale du capital- est celle de l’industrialisation et de l’émancipation capitaliste de l’arrière-pays au dépens duquel le capital réalisait jusque-là sa plus value. ” (L’accumulation du capital T.II p.91 ed. Maspero

 

 

“ Tout l’ensemble du système contribue à augmenter le taux de profit des monopoles. Or, cette politique du capital financier c’est l’impérialisme ” (N.Boukarine, l' économie mondiale et l' impérialisme ed. Antropos paris,page,105)

 

 

Essor de la fin du 19 éme siècle et crise de 1900-1903 : les cartels deviennent une des bases de la vie économique toute entière. Le capitalisme s’est transformé en impérialisme” (Lénine, L’Impérialisme Stade suprême. )

 

 

« Aussi longtemps qu’existent des États capitalistes, aussi longtemps, notamment, que la politique impérialiste universelle détermine et façonne la vie intérieure et extérieure des États, le droit des nations à disposer d’elles-mêmes n’est qu’un vain mot, en temps de guerre comme en temps de paix. Bien plus: dans l’actuelle ambiance impérialiste, il ne peut y avoir de guerre nationale de défense et toute politique socialiste qui fait abstraction de cette ambiance historique, qui ne veut se laisser guider, au sein du tourbillon universel, que par les points de vue d’un seul pays, est d’avance vouée à l’échec » ( R. LUXEMBURG, La crise de la démocratie socialiste (1916). Raymond Renaud, Paris, 1934, p. 121.)

 

 

Idées

 

 

« Mais ces ouvriers de la Masse, ces ouvriers communistes, qui travaillent dans les ateliers de Manchester et de Lyon par exemple, ne font pas l’erreur de croire que la « pensée pure » les débarrassera de leurs patrons et de leur propre abaissement pratique. Ils ressentent très douloureusement la différence entre l’être et la pensée, entre la conscience, et la vie. Il savent que la propriété, le capital, l’argent, le travail salarié, etc., ne sont nullement de simples créations de leur imagination, mais des résultats très pratiques, très concrets de l’aliénation de leur être, qu’il faut donc les abolir de façon pratique, concrète, pour que l’homme devienne homme non seulement dans la pensée, dans la conscience, mais dans l’être de masse, dans la vie. » (La sainte famille 1844 K .MARX.)