mac_taxe

Comme l' état et son gouvernement, défiscalisent le patronat et sont incapables de taxer les GAFA américains, il faut bien qu'ils trouvent quelques pigeons pour renflouer les caisses de l' État pour continuer à mener grande vie et dépenses somptuaires.

La hausse des taxes sur le prix des carburants, est finalement ce qui est le plus facile à faire, comme d'ailleurs pomper les retraités. La hausse du prix des carburants va avoir de multiples conséquences, sur les chômeurs, sur les personnes âgées victimes « du désert médical français » et de l' abandon complet de la sécurité de proximité (fermetures d' établissements comme à Chateauroux...).Sur l' ensemble de ceux qui doivent pour travailler faire chaque jour de nombreux kilomètres ; et bien entendu comme facteur d' inflation.

Le gouvernement mal dans ses bottes

C' est par le truchement des réseaux sociaux que la spontanéité d'une colère qui se généralise commence à s' exprimer et menace de bloquer l' économie le 17 novembre. Celui-ci s'annonce comme une déclaration de guerre. Déclaration d'une par des classes populaires et de l' autre des classes moyennes paupérisées que la droite populiste (Dupont Aignant) cherchent à recruter.

Nous avons déjà fait l' expérience de ce genre de mouvement avec les Bonnets Rouges et aujourd'hui ce sont les gilets jaunes qui pensent ébranler le pouvoir. Il est vrai que le contexte est favorable, la haine anti-Macron se radicalise et celui-ci est sur le fil du rasoir. Certains commencent à exiger sa démission , nombreux sont ceux qui veulent qu'il dégage...

Macron, à peine déstabilisé par l' affaire Benalla que les rats commencent à quitter le navire y compris le capitaine Gérard Collomb et l'écologiste Nicolas Hulot. Ce n' est certes pas la mesurette comme le chèque carburant de 20 euros., qui va enrayer le mouvement ; quand par ailleurs le gouvernement exonère le patronat de 20 à 25 milliards d’euros de charges dans le budget 2019.

Par nos actions massives, faisons tomber ce gouvernement de misère.

Nous revendiquons

Hausse générale des salaires, retraites, pensions et minima sociaux !

Des logements salubres

Abolition des impôts indirects,TVA et TIPP !

Taxation des GAFA et des pétroliers !

De la sécurité de proximité

Nous voulons des services publics de proximité, c' est à dire une médecine de proximité qui soulage les hôpitaux et pour les personnes âgées des visites à domicile de médecins, et des centres médicaux. Aujourd' hui c' est tout l'inverse qui se produit.

Des petites lignes de train,la non fermeture de gares, des transports collectifs de qualité, le recours à la « gratuité » comme cela se fait dans certaines villes.

G.Bad le 14 novembre 2018