INFOBREF N°531

Belgique: Rassemblement demain contre l’interdiction des symboles communistes

Le Parti Communiste de Belgique appelle à un rassemblement devant le parlement européen à Bruxelles, demain mercredi, pour manifester contre la résolution qui assimile fascisme et communisme et interdit les symboles communistes (voir nos articles ici et ici).  Rassemblement mercredi 16 octobre à 17h30 devant le Parlement européen, place du Luxembourg. Le Secours rouge répondra à cet appel.



La (dé)mondialisation du commerce des déchets plastiques : enjeux et perspectives Édito Énergie, septembre 2019

Depuis 1964, la production mondiale de plastique a été multipliée par 23 pour atteindre 348 millions de tonnes en 2017.

Ce niveau de production devrait doubler au cours des 20 prochaines années, principalement en raison de la forte croissance de la consommation de plastique dans les pays en développement. Aujourd'hui, la Chine est le plus grand producteur de plastiques (représentant près de 30 % de la production mondiale) et l'Union européenne (UE) arrive en deuxième position (18,5 %) avec 64 millions de tonnes.

Ce contenu est disponible en anglais: (De)globalization of International Plastic Waste Trade: Stakes at Play and Perspectives



INSECURITE SOCIALE

Ouverture d'une enquête après la mort d'une femme pas prise en charge par le Samu

Cette femme de 60 ans avait été retrouvée morte dans son lit après un arrêt cardiaque, alors que son employeur avait appelé les secours pour signaler des douleurs à la poitrine.

Elle appelle le Samu qui n'envoie pas d'ambulance, elle meurt ...

 

www.francesoir.fr › Société › Faits Divers

10 mai 2019 - L'affaire n'est pas sans rappeler le cas de Naomi Musenga qui n'avait ... ouverte après la mort d'une personne, le Samu n'est pas intervenu.

Ouverture d'une enquête après la mort d'une femme pas prise ...

 

https://www.huffingtonpost.fr › entry › samu-mulhouse-justice-enquete_fr...

Il y a 21 heures - PATRICK HERTZOG / AFP Mi-juin, une sexagénaire est mort à la suite d'une crise cardiaque, et ce alors que le Samu n'est pas intervenu ...

Décès d'une nonagénaire à Paris : le Samu n'est pas ...

 

https://actu.orange.fr › france › deces-d-une-nonagenaire-a-paris-le-samu-...

3 oct. 2018 - Décès d'une nonagénaire à Paris : le Samu n'est pas intervenu,. Un véhicule du Samu le 14 novembre 2015 à l'hôpital Saint-Antoine à Paris.

Elle accuse le Samu de ne pas être intervenu - France 3 ...

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr › centre-val-de-loire › 2014/10/14

14 oct. 2014 - Catherine Cavanna a porté plainte contre le Samu de Blois. ... Je lui dit qu'il n'y a pas de médecin à Mondoubleau pour intervenir à cette heure …

 

Manifestation à Paris « Les retraités réclament justice ! »

https://paris.demosphere.net/rv/72747

Trajet / parcours : Départ 14h30 de Montparnasse en direction des Invalides

Pour l'augmentation des pensions, tous en action le 8 octobre !

CGT, FO, CFTC, CFE-CGCn FSUn Solidaires, FGR-FP, LSR, UNRPA

« Le pouvoir d'achat des retraités en chute libre depuis 25 ans » !

C'est l'instance officielle Conseil d'Orientation des Retraites qui l'affirmait en 2017. Depuis, en 2017/2018, Emmanuel Macron a foncé tel un rouleau compresseur et a écrasé nos pensions par deux mesures complémentaires, le gel des pensions et l'augmentation de 25 % de la taxe CSG. Pendant le même temps, il supprimait l'ISF et la France devenait championne d'Europe de la distribution des dividendes !

Emmanuel Macron a été stoppé par les fortes mobilisations des retraitées et retraités,

jusqu'à 200 000 dans la rue à l'appel de nos 9 organisations, et souvent la moitié des présences sur les ronds-points tenus par les gilets jaunes.

Emmanuel Macron a cédé en trois fois sur une partie de nos revendications :

annulation de l'augmentation de la CSG en 2019 et fin du gel des pensions en 2020 … mais seulement pour une partie des personnes en retraite, pas pour les célibataires ayant plus de 2 000 €, les personnes en couple à plus de 1 500 €, qui cumulent tous les coups et les coûts …

Il promet le retour à une revalorisation des pensions pour tout le monde en 2021, ce qui n'empêchera pas la baisse du pouvoir d'achat des pensions contrairement à l'indexation des pensions sur les salaires que nous demandons.

Nous connaitrons bientôt l'évolution de nos pensions et l'ampleur des reculs du Président Emmanuel Macron :

tout sera le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2020 que le Parlement votera en fin d'année.

Le Président Emmanuel Macron tiendra-t-il ses promesses ? On se souvient que le candidat Emmanuel Macron s'est fait élire par les retraité-e-s en affirmant « Avec moi, le pouvoir d'achat des retraités sera préservé … ».

Le 8 octobre,

soyons des centaines de milliers dans la rue, pour que le gouvernement décide enfin de maintenir notre pouvoir d'achat, de rattraper tout ce que nous avons perdu depuis 2013. C'est possible, nous avons déjà fait un peu céder le gouvernement, il nous faut continuer.

Les retraité-e-s ont raison d'être inquiets :

  • Le déremboursement des médica-ments coûte cher aux retraité-e-s qui en consomment plus que la moyenne. Le 0 % de certaines lunettes et certains appareils auditifs, c'est bien, mais il sera payé par l'augmentation des mutuelles, alors que nous ne bénéficions pas de la participation des employeurs, et que le prix de cette mesure risque de se répercuter les cotisations.

  • Les moyens aux collectivités locales diminuent (fin de la taxe d'habitation) ce qui va accélérer la disparition des services publics de proximité dont nous avons tant besoin chaque jour, et aussi augmenter les taxes foncières et d'enlèvement des ordures ménagères.

  • De plus en plus, internet devient obligatoire, y compris pour prendre rendez-vous chez un médecin. Les services publics doivent être entièrement dématérialisés en 2022, comment faire sans ordinateur (une personne sur cinq, souvent âgée) ?

  • Une réforme des retraites arrive et nous concerne directement, le Haut Conseil à la réforme des retraites veut bloquer la part des pensions dans les richesses créées (13,8 % du PIB) alors que 150 000 personnes de plus touchent une pension chaque année. La même part à se partager entre plus de monde, c'est moins de pension pour chacun !
    Pire, le gouvernement veut réduire les dépenses de pension d'ici le 1er janvier 2025, jour de l'application de la réforme !

Nous avons ouvert la brèche, manifestons tous ensemble pour :

  • La suppression de la hausse de la CSG et la fin du gel des pensions pour toutes les retraites et pensions, avec rattrapage des pertes subies au 1er janvier 2020.

  • La revalorisation de toutes les pensions en fonction de l'évolution des salaires.

  • Un minimum de pension à hauteur du SMIC pour une carrière complète.

  • Le maintien et l'amélioration des pensions de réversion.

  • L'embauche immédiate de 40 000 personnes comme le demande le personnel des EHPAD et des soins à domicile. La prise en charge de la perte d'autonomie à 100 % par la Sécurité sociale et l'ouverture d'un droit universel dans le cadre d'un grand service public de l'aide à l'autonomie.

Israel Aerospace et Airbus associés dans un contrat de fourniture de drones militaires d’un milliard de dollars

16 juin 2018

Israel Aerospace Industries a annoncé la signature d’un contrat de 600 millions de dollars avec le groupe Airbus pour la fourniture en leasing pendant neuf ans de drones de type Heron TP au Ministère allemande de la Défense. En fait, ce contrat est un des éléments d’un programme de drones s’élevant à  ±895 [...]

14/10/2019

Bruxelles: Enquête suite aux violences policières de samedi

Une enquête a été ouverte au sein de la police de Bruxelles à propos des méthodes utilisées par les forces de l’ordre pour faire évacuer la place royale que les manifestants d’Extinction Rebellion occupaient, samedi en fin de journée (voir notre article). Le porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale-Ixelles reconnait qu’“Il y a eu l’usage de spray lacrymogène qui n’était clairement pas conforme aux directives.” Cela fera l’objet d’une enquête à rendre à Philippe Close. Il faut dire que cette fois-ci, la police a maltraité quelques notables, ainsi Olivier de Schutter, professeur d’université et ancien rapporteur de l’ONU, gazé au visage par un gradé (il porte l’insigne d’inspecteur principal) alors qu’il interpellait pacifiquement un policier.

 

Video gazage des pompiers à Paris

 https://youtu.be/Xlo7tk-1Kio?t=6

 

pompiers_2019