29 mars 2016

PRÉHISTOIRE DE LA LOI SUR LES 35 HEURES

  Ce texte est paru dans Echanges n° 87 (été 1998), page 8. En 1983, un article de la Revue française des affaires sociales fait un bilan des conflits du travail en France de 1950 à 1982 : cet article décompte, durant cette période, quatre “ grèves nationales multisectorielles ”, “ grèves simultanées dans un grand nombre d’activités des secteurs nationalisé et privé sur des revendications communes, principalement d’ordre salarial, et pouvant s’étendre sur plusieurs semaines ”. Les dates en sont : 1950,... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2016

Temps de travail dans les cies d' assurances (année 1981)

  ENTREPRISE TEMPS HEBDOMADAIRE ENTREPRISE TEMPS HEBDOMADAIRE SECOURS 39H45 GROUPE DROUOT 38H45 CMAP 39H35 MACIF 38H45 LA PAIX 39H35 MAAF 38H45 ABEILLE 39H35 GMF 38H45 AGF 39H35 CMA 38H45 LE GAMF 39H30 UAP DEFENSE 38H45 EUOPE 39H30 NORWICH 38H40 PROVIDENCE 39H30 CNA 38H35 GROUPE VIA 39H30 AMP ... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 02:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2015

L' homme n' est plus rien il n' est que la carcasse du temps

PRÉHISTOIRE DE LA LOI SUR LES 35 HEURES Ce texte est paru dans Echanges n° 87 (été 1998), page 8. Avec la “ désindexation ” des salaires, la gauche réussit dans les années 80 ce que la droite n’avait pas pu faire : une baisse du pouvoir d’achat des salariés, une redistribution de la valeur ajoutée en faveur du patronat. La loi sur les 39 heures fut un élément de cette baisse des salaires ; et la question des salaires fut à l’origine de beaucoup des conflits qui éclatèrent en 1982. LA POUDRE AUX YEUX DE LA BAISSE DU... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 mai 2015

LA POUDRE AUX YEUX DE LA BAISSE DU TEMPS DE TRAVAIL EN RÉGIME CAPITALISTE

  Ce texte est paru dans Echanges n° 82 (juillet-décembre 1996), page 10 La question du temps de travail est revenue sur le tapis au mois d’avril 1996. Les médias, la presse syndicale, et le patronat ne vont pas cesser de nous parler des 35 heures, et même des 32 heures, de la semaine de quatre jours... pour créer des emplois. Ce qui est à l’ordre du jour, ce n’est pas la baisse du temps de travail, c’est son utilisation, sa productivité, son allongement déguisé   Les illusions réformistes reviennent au... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2015

DES LOIS AUROUX À LA LOI AUBRY

  Echanges N°87 été 1998   Le partage du travail entre tous, slogan cher à la CFDT et à d’autres, ne vise en fait qu’à favoriser le partage du chômage. Même si, en apparence, la loi Aubry va créer des emplois, elle permettra en retour d’augmenter la productivité du travail, de procéder à des économies sur les équipements, à liquider les temps morts et en définitive à... économiser des emplois   Le premier coup de boutoir de la déréglementation fut portée par les lois Auroux du 13 novembre 1982, qui... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2015

LA POUDRE AUX YEUX DE LA BAISSE DU TEMPS DE TRAVAIL EN RÉGIME CAPITALISTE (1996)

  Ce texte est paru dans Echanges n° 82 (juillet-décembre 1996), page 10 La question du temps de travail est revenue sur le tapis au mois d’avril 1996. Les médias, la presse syndicale, et le patronat ne vont pas cesser de nous parler des 35 heures, et même des 32 heures, de la semaine de quatre jours... pour créer des emplois. Ce qui est à l’ordre du jour, ce n’est pas la baisse du temps de travail, c’est son utilisation, sa productivité, son allongement déguisé Les illusions réformistes reviennent au galop et le... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2012

Des lois Auroux, aux lois Aubry: Les 35 H ont les a payé

PRÉHISTOIRE DE LA LOI SUR LES 35 HEURES Ce texte est paru dans Echanges n° 87 (été 1998), page 8. Avec la “ désindexation ” des salaires, la gauche réussit dans les années 80 ce que la droite n’avait pas pu faire : une baisse du pouvoir d’achat des salariés, une redistribution de la valeur ajoutée en faveur du patronat. La loi sur les 39 heures fut un élément de cette baisse des salaires ; et la question des salaires fut à l’origine de beaucoup des conflits qui éclatèrent en 1982. LA POUDRE AUX YEUX DE LA BAISSE DU... [Lire la suite]
Posté par spartacus1918 à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :