coh_sion_sociale_mon_culAlors qu' officiellement, les endetteurs publics ont programmés un million de radiation1 de chômeurs pour 2010. La pérennisation de l’allocation équivalent retraite AER doit prendre fin en décembre 2009.

Cette allocation financée par l'état est attribuée aux chômeurs âgés ayant épuisé leurs droits à l’assurance chômage et ayant accumulé une carrière complète de 40 années de travail (160 trimestres). Les documents préparatoires du projet de budget 2010, ne  budgétisent que le coût du maintien de l’AER aux seniors qui l’auront obtenu avant le 31 décembre 2009.

Il faut savoir, que de nombreux salariés ont acceptés les plans de suppression d' emplois pour éviter à leurs collègues de travail des licenciements plus radicaux. En contrepartie, ils avaient des indemnités, et des garanties sur l' AER qui faisait partie intégrante des plans de départ. Les salariés de plus de 50 ans avaient donc l' assurance de percevoir l' AER en attendant leur mise en retraite à 60 ans. Mais voilà que l' état fait volte face en janvier 2009.

« Le 1er janvier 2009, l’AER est supprimée « dans un silence coupable. La nouvelle nous est tombée dessus en allant aux Assedic. Hallucinant ». Privée de l’AER, Hélène vivra dès le mois de mars avec l’allocation spécifique de solidarité, 420 € par mois « avec une maison à entretenir qui me coûte 700 € mensuels de charges et que je vais sans doute devoir vendre. Je compte chaque centime d’euros, je me chauffe à 16°, j’ai réduit à l’essentiel vital mon alimentation ». Comme Hélène Camboulas, ils sont 35 000 salariés de plus de 50 ans en France à subir de plein fouet la suppression de l’AER. » ( cité par AC voir tout l' article)

C 'est la suppression de cette allocation, qui donnera naissance dans le pays de Montbéliard à une association de défense. Qui par sa mobilisation obtiendra la pérennisation de l' AER jusqu' à fin 2009. Les salariés qui ont cru aux sirènes du syndicalisme d' accompagnement, se rendent aujourd' hui compte qu'ils se sont fait gruger.

« Les employeurs ont utilisé cet outil AER pour pousser les salariés seniors dehors. On a le sentiment aujourd’hui d’une trahison. Je pense aux couples salariés qui ont accepté un licenciement économique et qui se retrouvent avec 800 € mensuels », ajoute Chantal Pacek, 57 ans, veuve, ex secrétaire à Faurecia Bavans. « Entre la période d’indemnisation Assedic et la retraite, il y avait un pont qui s’appelait AER. Ce pont s’est écroulé, nos existences avec », résume Pierre Biot, 58 ans, ex salarié à PMTC. Tous ont pointé aux Assedic, sacrifié à des entretiens « psychologiquement déstabilisants, voire humiliants pour des gens qui ont 40 ans de boîte », suivi des stages, cherché un nouvel emploi « mais allez trouver un job à 55 ans et plus ». Ce qu’ils veulent aujourd’hui ? Rien d’autre que l’allocation promise « et le droit de vivre décemment ».

Mais ont peut être aussi trompé par le non dit, cas de la réversion de la complémentaire retraite qui lors du décès d' un des époux ,  donnent droit à la réversion à tout âge à L Arrco.si deux enfants enfants jeunes. Mais comme le droit à la retraite est, scandaleusement un droit quérable, il faut en  faire la demande, nombreux sont ceux , qui faute d' information laisse passer ce droit.

L' année 2010 sera aussi celle de l' AGFF qui elle aussi est jusqu' à présent pérennisée   par le rapport de force jusqu à la fin 2010.

Allocation Équivalent Retraite AER (dossier)

CONTACTER.- Association de défense contre la suppression de l’Allocation équivalent retraite.03.81.34.30.08, moniquemanca@ orange.fr

 

Allocation Equivalent Retraite - nouvelle mobilisation pour sa renconduction en 2010

   

Le dispositif d'Allocation Equivalent Retraite (A.E.R.) n'a pas été reconduit pour l'année 2010, laissant dans la précarité plus de 45 000 anciens salariés âgés qui auraient dû pouvoir en bénéficier à compter de cette année. Ce n'est pas acceptable.

Cliquer sur le titre pour voir la suite

Aujourd' hui 17 février 2010 , nous apprenons que le gouvernement reconduit l' AER pour l' année 2010

Allocation équivalent retraite reconduite exceptionnellement en 2010

Paris CAF : survie ordinaire en zone de non droit

samedi 19 décembre 2009 par Réseau Solidaire d’Allocataires

Avec la CAF, quand on est concerné par un contrôle ou une suppression de droits absurde, on pense toujours être la victime d’une erreur individuelle énorme et unique en son genre. L’allocataire confronté à un courrier incompréhensible, à des accusations délirantes sur sa vie privée, pense souvent que le (...) > suite

Quand Pôle emploi s’allie à la CAF pour vous retirer vos droits

mardi 8 décembre 2009 par collectif rto

Ci-dessous, le témoignage très instructif d’une intermittente qui en plus d’un statut précaire, se retrouve davantage précarisée par une CAF "pleine de bonne volonté" qui lui fait payer leurs "erreurs" et un Pôle emploi toujours aussi zélé, sous prétexte qu’elle ne rentre dans aucune case. Quand l’union (...) > suite

note

 

1-Selon les chiffres de Pôle emploi, "le nombre de sorties du régime d'assurance chômage pour fin d'indemnisation est estimé à 850.000 en 2009 et 1.000.000 en 2010" et "le nombre d'entrées en ASS est estimé à 149.000 en 2009 et 170.000 en 2010".