« L'antithèse directe de l'Empire fut la Commune. Si le prolétariat de Paris avait fait la révolution de Février au cri de « Vive la République sociale », ce cri n'exprimait guère qu'une vague aspiration à une république qui ne devait pas seulement abolir la forme monarchique de la domination de classe, mais la domination de classe elle-même. La Commune fut la forme positive de cette république. » ( la guerre civile en France La commune de 1871)

une_barricade_19_mars_1871_arnaud_durbec_450pixLa Commune de Paris fut proclamée le 28 mars 1871, sont principal objectif était de résoudre la question sociale par la mise en place d' une république sociale. Toutes les mesures prises par la commune allaient dans ce sens . Au moment ou les médias nous gargarisent avec « les révolutions démocratiques » du monde arabe, où il faudrait de nouveau démocratiser la démocratie. Le 140' anniversaire de la commune doit être l' occasion de mettre en exergue ce qui distingue la Commune de la république bourgeoise, celle du citoyen égoïste, fêté les 14 juillet par un défilé militaire, de celle sociale d' une république universelle.

La Commune de 1871, s'inscrit dans la continuité de l' élan républicain de la première République et du gouvernement révolutionnaire de la commune de Paris de (1792), ainsi que de l' insurrection de juin 1848 réprimée dans le sang par le gouvernement de la deuxième république. C 'est depuis cette date d' ailleurs que le drapeau rouge, devient celui du peuple car il va symboliser le sang du peuple ouvrier.

Malgré sa réaction patriotique à l' occupation prussienne, toujours mise en avant par la bourgeoisie, la Commune de 1871 ne leva pas le drapeau bleu blanc rouge des versaillais qui allaient les écraser et les déporter. Elle leva le drapeau rouge du sang des communards. La commune fut aussi internationaliste, elle était constitué de combattants de plusieurs nationalités. Un révolutionnaire polonais (Dombrowicz) fut élu à la direction de la milice.

La commune fut un mouvement d' auto -émancipation, d' auto-organisation, qui ne laissa aucun parti , aucune avant garde se substituer aux classes populaires. Les représentants de la Commune étaient directement élus et révocables à tout instant.

La Commune, était principalement animée, par des blanquistes , des proudhoniens, des libertaires, des jacobins, et des partisans de Marx. Tous agissaient en commun en se respectant, car il avait un même objectif l' émancipation sociale et l' abolition des privilèges de classe.

Ils appartient au minimum aux organisations révolutionnaires de célébrer en manifestant la Commune de Paris Drapeau Rouge et noir à la main, pour le moment il n'y a que quelques initiatives organisées par les amis de la Commune de Paris (1871). Au moment ou la communauté bourgeoise celle des droits de l' homme se gargarise des mots de liberté, d' égalité et de fraternité contre les tyrans ex démocrate d' hier, il nous faut se souvenir qu'il y a 140 ans, c' est la république sociale que la commune revendiquait contre celle des versaillais.

On parle beaucoup en France de la remise en cause, des acquis du CNR Comité National de la Résistance qui allait remettre la « France «  au travail, mais actuellement ce n' est pas seulement les acquis du CNR, de 1936, de mai 68 qui sont remis en cause par le gouvernement Sarkosy, se sont aussi les acquis de la Commune.

Pour en savoir plus sur Les Communes

1871 La guerre civile en France [Marx]

1871-04 Manifeste (à Rouen) en faveur de la Commune de Paris

1876 Histoire de la Commune de 1871 [Lissagaray]