Comment faire crever les retraités.

Dans ce pays l' insécurité sociale n' est plus à démontrer et la population vieillissante est en danger permanent. On se souvient de la canicule de 2003, qui a fait 70 000 morts en Europe dont 19 000 en France selon les chiffres de l'Inserm. Comme à chaque catastrophe on jure en crachant par terre « plus jamais ça » mais une nouvelle catastrophe venant faire oublier la précédente, on en arriva vite à en conclure que rien n'est fait. En 2015, « 18.000 personnes étaient décédées dans l'indifférence générale, du fait de l’épidémie de grippe et de la canicule, comme si la surmortalité des anciens était une fatalité contre laquelle on ne peut rien » indique le communiqué de l’AD-PA. Association des directeurs au service des personnes âgées

« La solution reste donc, comme l'ont fait nos voisins européens, de mettre en place une véritable prestation autonomie qui augmenterait le nombre de professionnels au quotidien auprès des personnes âgées en établissement et à domicile. Nicolas Sarkozy et François Hollande l'avaient tous les deux promis sans l'avoir fait. Ce devra donc être un des enjeux majeurs du quinquennat qui s'ouvrira en 2017 » conclut l'AD-PA.

La récente grève des salariés des maisons de retraite en France vient de faire découvrir la réalité et la maltraitance des personnes âgées. Il n' est sur cette question impossible de s' appuyer sur le gouvernement Macron/Edouard, bien trop occupé à opposer les générations entre elles, à déshabiller Pierre pour habiller Paul, tout en provoquant la lutte de tous contre tous à tous les niveaux. La dernière du genre« Je ne peux pas avoir d'un côté des agriculteurs qui n'ont pas de retraite, et de l'autre avoir un statut cheminot et ne pas le changer », a déclaré Macron au Salon de l’agriculture.

Pendant que tout le monde s'empaille sur des problèmes d'individus isolés et citoyennisés, la lutte de classes reste dans l' émiettement, regardant le glaive qui s'abat sur elle chaque jour.

En première ligne les plus faibles, ceux que le pouvoir actuel considère comme des nantis, les chanceux des trente glorieuses. Ceux que le pouvoir pompe, sans ménagement et ce d' autant qu'il les laisse à la merci de la maladie en provoquant sciemment les déserts médicaux et la maltraitance dans les maisons de retraite allant jusqu'au viol.



Quand le ton monte comme les inattendues grèves récentes dans les maisons de retraite. La télé aux ordres diffuse sa solution « la colocation pour les vieux » et toutes sortes de combines visant à reporter sur tous la prise en charge d'une France vieillissante. Sans parler de la mise en avant de ces retraités qui se défiscalisent en migrant au Portugal, au Maroc,en Thaïlande, en Tunisie...

Le pompage des retraités, a commencé par les diverses réformes visant à retarder le plus possible l' âge ou il est possible de prendre sa retraite, le tout fut accompagné d'un blocage des réajustements des pensions selon la hausse des prix, tant et si bien qu'en l' espace de cinq année la dévalorisation des pensions retraites est de l'ordre de 20% ; une inflation inversée.

La liste du racket /retraite est impressionnante, La CASA plus de 0,3%, la suppression de la ½ part fiscale pour les veufs et veuves, la fiscalisation de la majoration familiale et le blocage des pensions pendant 4 années.

Et comme si ça ne suffisait pas, la pension de 2018 sera à nouveau gelée et les complémentaires bloquées pour très longtemps. Depuis le 1er janvier 2018, arrivent les augmentations des complémentaires santé, du gaz qui prend 6,9 %, du forfait hospitalier qui passe à 20 €, des taxes sur le carburant...

Sans compter l' escroquerie des retraites-chapeaux, plus de 11000 entreprises ont eu recours au système pour se faire défiscaliser, assurances, banques, État étant dans le coup. De nombreux salariés ont souscrit des retraites complémentaires ( art .88, PERP , Madelin ...et voici qu'au moment de partir en retraite ils découvrent l' arnaque. Un plaignant sur le net résume bien la situation :

Bonjour,
une pétition est ouverte pour alerter Monsieur le Ministre
Le PERP (Plan Epargne Populaire) est véritable arnaque pour les usagers !
Lors de la signature de ces contrats d'épargne, les banques s'autorisent des défauts de conseil sur la récupération des fonds investis dans les PERP . En effet, à la retraite, le capital constitué doit être reversé sous forme de capital, à hauteur de 20 % uniquement, mais beaucoup de banques se permettent de ne pas l'accorder. Le capital du PERP est donc reversé sous forme d'une rente viagère, calculée sur la base du capital jusque 95 ans (soit souvent des sommes ridicules comme 25 ou 50  euros par mois). De surcroît, il vous faudra payer des frais de service de la rente (arrérages) et des impôts sur cette rente !
Bref, c'est tout bénéfice pour les banques et l’État qui s'engraissent sur votre dos grâce aux PERP en fiscalisant ces épargnes et en vous distribuant des miettes sur une période si longue que l'argent a perdu toute valeur et que si vous ne vivez pas aussi longtemps que Jeanne Calment, vous perdez tout votre investissement. 
Il faut dénoncer cette arnaque étatique et bancaire et faire voter une loi qui permet de récupérer la totalité de son épargne à la retraite.
Cette pétition sera remise à:
Le Ministre des Finances et des Comptes Publics Michel Sapin

 

Une telle escroquerie, n' a pas fait la une du « canard enchainé », seule celle bien louche de Matixis en juillet 2017 a défrayé la chronique.

 

G.Bad le 1er mars 2018



jeudi 15 mars 2018 à 14h30 Manifestation à Paris des retraités. Trajet / parcours : Départ 14h30 de Montparnasse (Place du 18 juin)
Place du 18 juin > rue de Varenne.

Important succés de la manif contre la CSG et les pompages des retraités, 30 000 manifestants à Paris ou nous étions, une masse importante qui indique le dégrés de haine contre le pouvoir du capital représenté par le macronisme. Voir la vidéo ci dessous représentative de cette manif


https://www.youtube.com/watch?v=QX-Xki8kDu8

 

DSCN7254

DSCN7255